Togo : L’association KAdam-KAdam veut relever le défi de la représentativité des femmes dans le domaine des arts de scène

263 0

©AfreePress-(Lomé, le 13 décembre 2021)-La première session du projet « FEMMES EN CRÉATION », une plateforme de formation, de recherche, de création, et de promotion en art dramatique, a pris fin dimanche 12 décembre 2021 à Lomé. Initié par l’association KAdam-KAdam en réponse à l’absence des femmes dans l’art, le projet a permis de former pendant dix jours, des femmes (comédiennes/danseuses, plasticiennes/scénographes et administratrices) surnommées pépinières des Arts de la Scène au Togo.

Le projet ‘‘FEMMES EN CRÉATION’’, d’après son promoteur, Holali AGBEVIDE attend donner plus d’opportunités aux femmes de s’exprimer via le théâtre et en vivre pleinement.

« Cela fait déjà 20 ans que nous sommes dans le domaine et nous avons travaillé énormément sur les projets de développement, mais nous avons remarqué l’absence des femmes sur les scènes de théâtre. L’art de la scène a besoin de la femme alors qu’il y a des femmes très talentueuses dans notre pays. Donc, pour les cinq prochaines années, Kadam Kadam va former les femmes et leur accorder plus d’opportunités, les mettre sur des événements et diffuser leurs créations artistiques », a-t-il indiqué.

Les bénéficiaires de la formation sont appelés à démontrer leur savoir-faire lors du festival « Rendez-vous Chez Nous », le plus grand évènement artistique sous régional qui aura lieu à Lomé du 12 au 14 mai 2022.

« Rendez-vous Chez nous a fait émerger beaucoup de talents. Pour nous, il est important d’accueillir cet événement en 2022 parce que ces femmes, qui sont en formation, vont être dans l’équipe puisque c’est la phase pratique de la chose. Elles vont travailler en tant que scénographes, proposer des spectacles et travailler en tant que médiatrice pour la réussite des spectacles qui seront proposés dans les villages, dans les écoles et orphelinat, notamment vers le public défavorisé qui n’a pas la chance d’aller voir des spectacles. Pour nous, c’est une manière de démocratiser l’art », a précisé M. AGBEVIDE.

Les participantes ont également été formées en médiation culturelle. Une connaissance qui leur permettra d’être à la fois des artistes confirmées et médiatrices capables de faciliter l’accueil aussi bien d’un produit artistique qu’un événement par le public.

Pour rappel, le projet « FEMMES EN CREATION » bénéficie de l’appui du fonds AWA (Fonds de valorisation des cultures ACP).

Raphaël A. (+228 92 06 07 03)

Lire Aussi :   Togo : Le Président Faure Gnassingbé promet une accélération des grands projets de développement

Articles en relation