Les recommandations des  »jeunes bâtisseurs » de l’Afrique pour un développement durable du continent

332 0

©AfreePress-(Lomé, le 17 décembre 2021)- La Synergie des jeunes leaders pour le développement de l’Afrique (SJLDA) a présenté, vendredi 17 décembre 2021 à Lomé, à la presse, le rapport officiel issu de la 1ère édition du sommet des jeunes bâtisseurs de l’Afrique (SJBA) qui a réuni les 5, 6 et 7 août 2021 dans la capitale togolaise, une soixantaine de jeunes venus de six pays africains (Bénin, Centrafrique, Gabon, Guinée Equatoriale, Mali et le Togo).

Dans ce rapport, les jeunes engagés pour une Afrique nouvelle, ont formulé des recommandations à l’endroit des décideurs. Ces recommandations ciblent les domaines de l’éducation, de la santé, de l’entrepreneuriat, de l’agriculture et de l’économie numérique qui selon eux doivent être la base de la transformation et le développement du continent.

« Le bilan de ce sommet a été positif, car 97% des participants sont repartis très satisfaits et derrière, nous avons fait des recommandations pour le développement auquel nous aspirons tous puisse se réaliser. Nous sommes déterminés à faire en sorte que la richesse de notre diversité, qui est notre force collective, soit mise à profit pour nouer des partenariats constructifs axés sur le changement et visant à atteindre notre objectif commun, le développement durable », a indiqué le président de la SJLDA Pascal Dossouvi.

La rencontre de Lomé parrainée par le fondateur de ‘’Aimes Afrique’’, Dr Serge Michel KODOM, a été marquée par cinq (5) conférences dans cinq (5) domaines différents et trois (3) grandes formations, deux tables rondes, un dîner de gala et une visite touristique dans une ferme agricole.

Les recommandations issues de ce sommet portent essentiellement sur les thèmes : « Quelles voies et moyens pour une Afrique capable de résoudre ses propres maux ? » ; « Quelle éducation pour le développement de l’Afrique ? » ; « l’Afrique, future puissance mondiale ? » ; « Quelle approche pour une autosuffisance en Afrique ? » et, « Je suis jeune entrepreneur africain, moteur de croissance et développement socioéconomique d’Afrique ».

Il a été question pour les jeunes de proposer aux dirigeants, des stratégies à mettre en place pour relever le défi du développement durable, tout en mettant en valeur la potentialité de la jeunesse.

Lire Aussi :   Efficacité de la gouvernance économique : le Togo classé parmi les cinq premiers du continent

La première édition du SJBA a été également marquée par la désignation de Gervais Koffi Djondo, père fondateur de la banque panafricaine Ecobank et de la compagnie Asky, de Dr Serge Michel Kodom et de plusieurs autres personnalités togolaises comme bâtisseurs d’Afrique.

Comme actions à venir, la SJLDA annonce une tournée de sensibilisation des jeunes dans les cinq régions du pays sur les valeurs entrepreneuriales. Elle compte également nouer des partenariats avec les 117 communes du Togo. « Les jeunes doivent être au cœur du développement de leur commune », a lancé le président de la SJBA.

La 2e édition du Sommet des jeunes bâtisseurs de l’Afrique se tiendra en août 2022 au Bénin.

Pour rappel, la Synergie des Jeunes Leaders pour le Développement de l’Afrique est une organisation apolitique et à but non-lucratif regroupant des jeunes panafricains engagés pour le développement du continent au travers de l’éducation et de l’entrepreneuriat.

Raphaël A.

Articles en relation