Gal Yark Damehame : « La situation est sous contrôle au nord du Togo, mais… »

197 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 décembre 2021)- Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehame fait confiance à ses hommes face à la menace terroriste qui prévale dans le nord du Togo.

 

Intervenant, dimanche 26 décembre 2021 sur une chaîne de télévision privée de la place, le général a rassuré la population togolaise des efforts qui sont fournis au plus haut sommet de l’Etat et au niveau des forces de défense et de sécurité pour empêcher ces assaillants qui tentent ‘’vainement’’ de pénétrer le territoire national.

 

« La situation est sous contrôle au Nord du Togo, mais nous ne devons pas dormir. Il faut continuer de travailler pour sécuriser davantage nos concitoyens », a laissé entendre le ministre.

 

Toutefois, M. Yark invite la population à coopérer davantage avec les forces de défense et de sécurité dans toutes les villes et contrées du pays.

 

« La sécurité doit être l’affaire de nous tous. Que nos concitoyens sachent que la police, la gendarmerie et l’armée sont à leurs services. Il faut coopérer avec eux. Dénoncez tout incident qui vous paraît suspect… Nous sommes toujours reconnaissants envers tous ceux qui nous fournissent de la bonne information. Donc, n’hésitez pas en cas de besoin à se rendre dans le poste de police ou de gendarmerie le plus proche de vous pour informer les agents au cas où vous constateriez une situation suspecte autour de vous », a-t-il lancé.

Toujours dans cette optique de la coopération civilo-militaire, le ministre rappelle à la population que des numéros verts notamment, les 115, 117, 171, 1014, 118 sont disponibles et opérationnels pour des cas de dénonciations.

« SI quelqu’un a une information sur un groupe suspect quelque part, que la personne ne garde pas cette information. Il faut donner l’information aux forces pour être exploitée », a-t-il exhorté. 

Il faut rappeler que ces derniers temps, des groupes armés ont tenté vainement de pénétrer le territoire togolais par le nord en venant du Burkina-Faso. Et à chaque occasion, ils ont été repoussés par les forces de défense et de sécurité déployées dans cette partie du pays.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Enseignement supérieur : Les opportunités d’études à BEM Dakar présentées aux étudiants togolais

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?