Damehame Yark : « Les gros bras sont des voyous… On ne peut pas encourager ce banditisme »

400 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 décembre 2021)- Le gouvernement s’engage à mettre fin au phénomène des gros bras au Togo.

Pour le Général Damehame Yark, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le recours des gros bras dans le règlement des litiges fonciers ou dans tout autre conflit, reste et demeure un ‘’acte de banditisme’’, répréhensible par la loi.

Reçu, dimanche 26 décembre 2021, sur la Télévision New World TV, le ministre a mis en garde ceux qui font appel à ces individus peu recommandables pour intimider les citoyens avec qui, ils sont en conflit.

« Les gros bras sont des voyous. Le phénomène des gros bras n’est pas légal. Si vous êtes victime de ces gens, appelez la police ou la gendarmerie. Les deux unités sont obligées d’intervenir », a lancé le Général Damehame Yark.

Le ministre de la Sécurité a par ailleurs déploré le fait que parfois, la force publique soit vue en compagnie de ces gros bars dans le cadre d’une expulsion massive, démolition d’immeubles et déguerpissements des populations.

« Ce sont les citoyens qui font appel aux gros bras. Et s’il y a des agents de la sécurité qui se font accompagner des gros bras pour aller sur un terrain de litige, c’est que ces agents ont raté leur mission. On ne peut pas mélanger le légal et l’illégal. On ne peut pas encourager ce banditisme là », a martelé le Ministre Yark.

D’après lui, une lutte acharnée est lancée depuis quelques mois déjà contre ces ‘’bandits’’ afin de garantir la quiétude au sein de la population.

« Nous avons donné des instructions au niveau de la police et la gendarmerie. Aujourd’hui, il y a des gros bras qui ont été arrêtés et sont en prison », a rassuré le ministre.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Mondial 2022 : Le Sénégal arrache le point du match nul à Lomé

Articles en relation