Sécurité : L’ANIAC-Togo annonce la création d’un grand site de traitement et de neutralisation des produits chimiques à Atakpamé

240 0

©AfreePress-(Lomé, le 30 décembre 2021)- La préfecture de l’Ogou (environ 158 km au nord de Lomé) va bientôt abriter un site destiné au traitement et à la neutralisation des produits et déchets chimiques.

L’annonce a été faite, mercredi 29 décembre 2021 par l’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques (ANIAC-Togo), lors de sa traditionnelle conférence de presse-bilan de fin d’année.

Selon les informations, ce site, qui s’installera sur une superficie de dix (10) hectares, viendra s’ajouter aux différentes actions entreprises par l’autorité dans le cadre de la lutte contre les armes et produits chimiques au Togo.

Pour le président de l’ANIAC-Togo, Amah Hunlédé la lutte contre les produits chimiques doit être l’affaire de tous, raison pour laquelle l’autorité à intensifier ses activités de sensibilisation et de formation en cette année 2021.

« Même sil faut déplorer le ralentissement de l’exécution de certains programmes dû à la Covid-19, l’ANIAC-Togo a pu organiser quelques activités marquées par : la formation et le renforcement de capacités de ses treize membres issus de la présidence, la primature, les ministères, la formation des forces armées, la formation des douaniers en matière de contrôle et d’identification des produits chimiques, etc. », a-t-il indiqué.

Dans la même optique, l’autorité informe quelle a procédé, au cours de l’année 2021, à la distribution de 1500 guides sur le transport des marchandises dangereuses aux principaux acteurs publics et privés du secteur des transports, ceci pour qu’ils puissent mieux faire face aux défis liés à leurs activités.

Le président de l’ANIAC-Togo a par la suite alerté l’opinion que la menace chimique est une réalité inquiétante au Togo, surtout avec l’utilisation inappropriée des produits chimiques dans les domaines de l’industrie, du commerce, de l’agriculture, etc.

Face à cette situation, elle invite la population à faire preuve de vigilance vis-à-vis des produits cosmétiques, des herbicides et des insecticides importés.

« L’utilisation des produits locaux est la mieux indiquée », recommande M. Hounlédé.

Anika A. (+22891024439

Lire Aussi :   Éliminatoires Qatar 2022 : Victoire des Éperviers face à la Namibie

Articles en relation