Faure Gnassingbé annonce une très bonne nouvelle pour les fonctionnaires des secteurs public et parapublic

397 0

©AfreePress-(Lomé, le 30 décembre 2021)-Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a présenté jeudi 30 décembre 2021, ses vœux de nouvel an au peuple togolais. 

« Santé, paix et progrès », sont entre autres les meilleurs vœux exprimés par le Président de la République à l’endroit de ses populations. 

Après avoir rendu grâce à Dieu pour l’année écoulée et salué les avancées enregistrées par le pays, le Chef de l’Etat n’a pas manqué de dévoiler ses ambitions pour la nouvelle année.

« Au moment d’évoquer notre avenir commun en tirant tous les enseignements des événements des mois écoulés et en ébauchant les perspectives pour aborder l’année 2022 avec encore plus d’ambition, nous avons de bonnes raisons de nous placer sous le signe de la confiance », a-t-il lancé. 

Quatre points essentiels ont par ailleurs marqué le reste du message du Président de la République. Il s’agit entre autres des défis sécuritaires et sanitaires, la liberté d’expression, et la cherté de la vie. 

Sur le plan sécuritaire, le Chef des armées a évoqué et condamné les dernières attaques terroristes perpétrées dans le nord du pays et contre les soldats togolais au Mali. 

« Nous devons insister sur la nécessité d’une claire conscience des enjeux de la paix et de la sécurité pour chacun d’entre nous, car le péril se fait toujours plus pressant. (…) Le terrorisme est notre ennemi commun. Les groupes armés terroristes continueront de tenter diverses approches pour mener des incursions meurtrières dans les pays voisins et chez nous, au Togo. C’est pourquoi nous devons rester mobilisés et unis pour apporter une réponse ferme multidimensionnelle à cette guerre asymétrique et sournoise », a-t-il exhorté.

Il a par ailleurs salué la détermination et l’engagement des forces de défense et de sécurité partout ailleurs où elles se trouvent en opérations et retiré l’engagement de son gouvernement à poursuivre les investissements nécessaires pour le renforcement du dispositif sécuritaire et des capacités opérationnelles des forces.

Il a également annoncé l’accélération de la mise en œuvre d’actions prioritaires de développement dans la partie septentrionale en vue de réduire les disparités et de garantir l’accès aux services sociaux de base pour des populations les plus exposées, les plus vulnérables. 

Sur la crise sanitaire liée à la Covid-19, le Chef de l’Etat a déploré, sa persistance et son impact sur la vie des Togolais.

Il a promis mettre tout en œuvre pour la poursuite de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernement pour le bonheur des populations.

Le Président a fait quelques annonces au profit des secteurs de la santé et de l’éducation. Il a promis la construction d’unités de soins périphériques communément appelées les USP dans toutes les régions, de même que la réhabilitation des infrastructures et leur équipement donneront corps, au cours de l’année 2022, ainsi que la construction de plus de cinq mille (5000) salles de classes en 2022 et l’ouverture de nouveaux instituts de formation en alternance pour le développement (IFAD).

Lire Aussi :   Éducation de qualité : Bignoite KONGNAH appuie les efforts du gouvernement dans la préfecture de Tône

D’autres engagements sont également pris pour renforcer la desserte en électricité et en eau potable dans le pays.

Face à l’apparition de nouveaux variants extrêmement contagieux, le numéro 1 togolais a appelé au sens de responsabilité de tous, aussi bien les non-vaccinés que les personnes éligibles à la dose de rappel, afin que la vaccination atteigne ses objectifs.   

Pour le Président de la République, les libertés publiques, individuelles et collectives sont des conquêtes précieuses qui balisent la voie de la construction de la nation, et chacun doit en être la sentinelle vigilante.  

« L’expression de tous les points de vue est légitime, mais elle doit s’inscrire dans le respect des limites définies par la loi, faisant prévaloir le civisme et la courtoisie, en dépit des divergences », a-t-il laissé entendre. 

Sur l’augmentation généralisée des prix, ressentie depuis plusieurs mois dans le panier de la ménagère, le Chef de l’Etat a rassuré que le gouvernement poursuivra ses efforts pour accompagner les populations.

« Après réflexion, j’ai instruit le gouvernement d’accorder aux fonctionnaires des secteurs public et parapublic et aux retraités, dès la semaine prochaine, une avance d’un mois de salaire, qui sera remboursable par tranches mensuelles jusqu’en décembre 2022 », a-t-il annoncé.

Il a encouragé le secteur privé à prendre des mesures similaires.

Dans le même temps, il a rassuré que des actions vigoureuses de contrôle des prix seront renforcées sur toute l’étendue du territoire pour mettre fin à la surenchère.

Une bonne nouvelle a également été annoncée à l’endroit des retraités.

Pour les départs à la retraite à partir de 2020, le paiement attendu des indemnités équivalant à trois mois de salaires sera effectué dès ce mois de janvier, a rassuré le dirigeant togolais.

Raphaël A. 

Articles en relation