Médias : Les journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah libérés avec condition

132 0

©AfreePress-(Lomé, le 31 décembre 2021)- Les journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah sont libres depuis vendredi 31 décembre 2021. Selon les informations confirmées par Me Elom Kpande (avocat de la défense), les deux directeurs de publication ont été libérés, mais placés sous contrôle judiciaire.

Arrêtés depuis le 9 décembre 2021, le Directeur de publication du bihebdomadaire « L’Alternative » Ferdinand Ayité et le directeur de publication du journal « Fraternité » Joël Egah, avaient été transférés le 24 décembre 2021 à la prison civile de Lomé pour « outrage à l’autorité », « incitation à la haine » et « diffamation ».

Selon les informations, les deux journalistes avaient critiqué au cours de l’émission « L’Autre Journal », diffusée sur YouTube, « le double rôle des ministres pasteurs du gouvernement (ministre de la Justice et celui du Commerce)». C’est en tout cas, cette critique qui leur a valu cette procédure judiciaire.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Fêtes de fin d'année : Raymonde Kayi-Lawson offre un bâtiment neuf au jardin d’enfants de Soviépé

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?