Vœux présidentiels : Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson est restée sur sa soif

349 0

©AfreePress-(Lomé, le 11 janvier 2022)-Les annonces contenues dans le discours présidentiel sont « totalement en deçà des attentes des Togolais ». C’est ce que pense la Coordinatrice générale de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK), Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson qui s’est prononcée, mardi 11 janvier 2022 au cours d’une émission animée sur radio Victoire Fm.

À cette occasion, l’opposante a proposé une analyse critique du message de vœux prononcé par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à la veille du nouvel an 2022 et, proposé des pistes de solution en vue de faire face au phénomène de la vie chère dans le pays.

Abordant la question de l’avance sur salaire offert par le Président de la République aux fonctionnaires, le leader de la DMK estime que « c’est une décision qui risque d’empirer la situation ».

« Aujourd’hui, nous sommes en train de subir les effets de la crise sanitaire qui s’ajoutent aux conséquences de la mal gouvernance. Ce qui fait que sur le plan social, on a d’énormes attentes. Mais, est-ce que c’est le prêt accordé aux fonctionnaires qui est indiqué pour régler le problème des Togolais ? », s’interroge Mme Adjamagbo-Johnson.

Pour elle, cette approche n’est pas l’idéale. « Normalement, ce qui est annoncé signifie, une réduction des salaires des fonctionnaires. Parce qu’un prêt est remboursable et ça va être le cas jusqu’en décembre 2022. Imaginez comment les fonctionnaires vont s’en sortir quand on sait déjà que le salaire mensuel est si ridicule pour ne pas permettre aux gens de faire un investissement qui pourrait rapporter en retour », a assené la Coordinatrice de la DMK.

À la place de ce prêt, Mme Adjamagbo-Johnson propose une augmentation des salaires et une revalorisation de la grille salariale.

Par ailleurs, l’opposante trouve « sans effet » le discours du Président de la République. « Ceux à quoi tous les Togolais s’attendaient, c’est la libération des prisonniers politiques. C’est une annonce qui allait décrisper le climat politique dans le pays. Et c’est une question qui préoccupe vraiment le peuple », a-t-elle indiqué, tout en invitant le Chef de l’Etat à œuvrer dans ce sens.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Diplomatie : Le Togo et le Qatar en phase sur les questions de développement

Articles en relation