Championnat de la gastronomie togolaise 3e édition : La phase éliminatoire a démarré dans la région des Plateaux

208 0

©AfreePress-(Lomé, le 12 janvier 2022)-La phase éliminatoire de la 3e édition du Championnat culinaire sur la gastronomie togolaise (CHACUGATO) a démarré le 7 janvier 2022 à Atakpamé (165 km au nord de Lomé) avec l’étape de la région des Plateaux.

Initié par l’Union des acteurs de la gastronomie togolaise (UAGT), ce concours qui vise à promouvoir la gastronomie togolaise à travers la valorisation des produits du terroir, a permis à une dizaine d’hommes et de femmes de cette région de démontrer leur savoir-faire en matière de restauration en proposant des mets locaux.

Les épreuves se sont déroulées par vague de 5 candidats. Pendant quarante minutes, les 14 candidats en lice, ont fait preuve de créativité pour proposer des mets à partir d’ingrédients locaux. Ils ont réalisé entre autres : du wassawassa (faite à base de la farine d’igname), du fonio, broussa (ragoût d’igname), de la pâte accompagnée de la sauce gombo ou gboma, kodoro (sauce à base des feuilles de baobab), du haricot concassé, du pinon (pâte à base de la farine de manioc)…

A l’issue des épreuves, c’est le menu présenté par Marie-Rose Kpema qui a le plus séduit le jury composé de professionnels de la gastronomie et présidé par Mme Vivi Rougba Adjamagbo, propriétaire du restaurant Vivi Royal. Cette candidate a réalisé en un temps record, du ‘’Pinon’’ dressé avec des coupes de tomates et d’oignons hachés, accompagné de sauce gombo à l’huile rouge garnie de viande de bœuf et de poisson.

Elle décroche ainsi sa qualification pour la grande finale du concours, prévue au cours du mois d’avril à l’hôtel 2 février 2022.  

La phase éliminatoire de ce concours se poursuit dans les autres régions avec l’étape de la région Centrale qui se tiendra le 18 janvier 2022 à Sokodé. 

« Le rêve de l’UAGT, c’est de renverser la tendance afin que dans nos restaurants, on retrouve 80, voire 90% des mets togolais contre 10% des mets occidentaux. C’est une manière d’encourager nos producteurs agricoles. Nous avons un patrimoine culinaire très riche et très diversifié. Nous rêvons de l’inscrire un jour au patrimoine immatériel de l’Unesco », a laissé entendre Abdel Aziz Awesso, président fondateur de l’UAGT et chef cuisinier.

Lire Aussi :   Togo : Un Nigérian poignardé à mort à Lomé

Selon le premier le responsable de l’organisation, l’inscription au CHACUGATO est ouverte à tout Togolais passionné de la cuisine.

Créée en 2013, l’UAGT est une association regroupant plusieurs centaines de producteurs, de transformateurs agricoles, de chefs cuisiniers et de restaurateurs qui œuvrent activement pour la valorisation et la sauvegarde de la gastronomie togolaise sur le plan national, et de sa promotion à l’échelle internationale.

Elle est l’un des animateurs majeurs de la Journée mondiale du Tourisme, célébrée le 27 septembre chaque année, à travers l’exposition d’une bigarrure de mets. 

Sur le plan international, l’UAGT est membre de l’African Chiefs Union (ACU) la faîtière panafricaine des organisations de chefs cuisiniers et de restaurateurs. 

Elle participe chaque année aux différentes compétitions culinaires internationales, notamment le Festival HAAPI (Hospitality All African People Imbizo) et le WAFFEST (West Africa Food Festivals).

En 2018, l’UAGT a avait remporté le 3è prix du festival HAAPI organisé au Nigeria et un trophée en 2019 en Afrique du Sud. 

Raphaël A.

Articles en relation