Lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent : MeToCoB et l’OTR arment les journalistes du Grand-Lomé

78 0

©AfreePress-(Lomé, le 14 janvier 2022)-« Améliorer davantage la connaissance des professionnels des médias sur la fiscalité ainsi que les techniques de traitement d’informations contre la corruption et le blanchiment d’argent ». Tel est l’objectif visé par l’association « Médias Togolais contre la Corruption et le Blanchiment d’argent » (MeToCoB) qui organise depuis, jeudi 13 janvier 2022 à Kpalimé (à 120 km au nord-ouest de Lomé), un atelier de renforcement des capacités des patrons de presse du Grand Lomé.

Axée sur la thématique de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, cette rencontre appuyée par l’Office Togolais des Recettes (OTR), attend outiller davantage les professionnels des médias en vue de leur permettre de mieux combattre ces fléaux.

Durant deux jours, les responsables d’organes de presse du privé et du public venus du Grand Lomé vont être formés sur les thématiques liées à la corruption et au blanchiment d’argent, au règlement fiscal en vigueur au Togo, aux techniques de collecte, de traitement et de diffusion des informations sur la corruption et les outils de prévention à l’OTR, ainsi qu’aux techniques du journalisme d’investigation, le blanchiment d’argent et ses conséquences sur l’économie d’un pays entre autres.  

Pour les organisateurs, les médias de par leur rôle, contribuent grandement à sensibiliser et à lutter contre la corruption, mais aussi à stimuler et booster le civisme fiscal. 

« Le fléau de la corruption n’épargne aucun pays et aucun secteur d’activité. Ses méfaits sont légion. Elle entrave les démocraties et sape la confiance des citoyens envers leurs institutions. La corruption paralyse l’action des gouvernements qui cherchent à obtenir une croissance durable et inclusive. Les activités illicites, frauduleuses et criminelles, sources d’argent sale, ont beaucoup évolué dans l’espace et dans le temps, à l’ère de l’évolution de la technologie et des moyens d’information et de communication. Il faut alors mieux s’armer pour les combattre efficacement », a laissé entendre le Président de MéToCoB, Michel Tchadja.

Lire Aussi :   Brigitte Adjamagbo-Johnson arrêtée et accusée d'atteinte à la sûreté intérieure de l'État

A l’ouverture des travaux, le Préfet de Kloto, Bertin Assan a salué cette initiative qui selon lui, implique davantage le 4e pouvoir dans la lutte contre ces fléaux qui gangrènent l’économie africaine et togolaise en particulier.  

De son côté, le Président de l’Observatoire togolais des médias (OTM), Fabrice Pétchézi, dans son mot de circonstance, a invité les professionnels des médias à capitaliser sur cette rencontre et à matérialiser les connaissances acquises dans leurs productions en vue d’accompagner les efforts des autorités. 

« Le plus utile est que la formation se traduise dans nos productions », a-t-il exhorté.

Il faut noter que la même formation a été organisée à l’endroit des journalistes des régions de la Kara, Centrale, Savanes, Plateaux et Maritime. Pour le Président du MeToCoB, l’initiative a été prise pour permettre à l’administration fiscale (OTR) d’accroître sa visibilité à travers les médias pour une meilleure lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?