1ère édition du DIF : La décentralisation et la fiscalité au cœur de l’événement les 20 et 21 à Lomé

132 0

©AfreePress-(Lomé, le 18 janvier 2022)-La capitale togolaise va abriter du 20 au 21 janvier 2021, la 1ere édition du Dialogue Interprofessionnel sur la Fiscalité (DIF) autour du thème : « Décentralisation et fiscalité locale ».

L’annonce a été faite, lundi 17 janvier 2022 à Lomé par le comité de Direction de l’Office Togolais des Recettes (OTR).

Initiée par l’Institut de Formation Fiscale et Douanière de l’OTR, cette rencontre permettra aux professionnels de la fiscalité, les élus locaux, les partenaires techniques et financiers (Union Européenne, GIZ, coopération française) et des opérateurs économiques, de mener des réflexions pour parvenir à une meilleure gouvernance locale en disposant suffisamment de ressources fiscales

Il s’agira concrètement pour l’ORT de poser les jalons pour une gouvernance concertée et renforcée en vue d’améliorer la fiscalité au niveau local.

« L’objectif est d’arriver dans le cadre d’une dynamique de gouvernance concertée visant à améliorer la fiscalité au niveau local. Ce qui permettra aux élus locaux nouvellement élus de bénéficier de ressources suffisantes pour financer le développement d’intérêt local tel que la loi de 2019 sur la décentralisation et les libertés locales l’a voulu », a indiqué Philippe Kokou Tchodie qui est le Commissaire général de l’OTR.

Au total, trois panels vont meubler les deux jours de rencontre. Le premier sera consacré aux considérations générales, sur l’autonomie fiscale des élus locaux, l’autonomie des régions en matière fiscale, et le rôle des bailleurs de fonds. Le second panel abordera les questions de méthode et d’outils et le dernier panel débattra de la gestion fiscale comparée entre Togo et d’autres pays qui ont une expérience en décentralisation assez longue (Burkina-Faso, Ghana, Mali, Côte d’Ivoire).

Pour le directeur de l’IFFD-OTR, Kwami Obossou, « cette manifestation scientifique, à vocation internationale, est le fruit de la collaboration avec des praticiens de la faîtière des communes du Togo, des experts des universités de Lomé, Kara, ainsi que des universités étrangères (Abomey Calavi, Bouaké et Paris 1) ».

D’après lui, la rencontre de Lomé permettra au Togo de s’inspirer des modèles et des méthodes des autres, utiles à adopter.

Créé par décret n°2016- 01/PR du 17 février 2016, l’Institut de Formation Fiscale et Douanière de l’Office Togolais des Recettes (IFFD – OTR) a pour mission de dispenser des formations professionnelles de qualité sur les thèmes de la fiscalité.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Fêtes de fin d’année et lutte contre la Covid-19 : Le Grand Lomé soumis à un couvre-feu du 18 décembre 2020 au 3 janvier 2021

Articles en relation