Burkina Faso-Dernières minutes : Réaction de Roch-Marc Christian Kaboré qui appelle l’armée à déposer les armes

272 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 janvier 2022)- Le Président élu du Burkina Faso, Roch-Marc Christian Kaboré a-t-il été déposé par l’armée ? Rien n’est encore clair dans le feuilleton qui a démarré au petit matin du dimanche, 23 janvier 2022 par une mutinerie dans plusieurs casernes du pays et qui se poursuit jusqu’à l’heure actuelle où nous publions cet article.

Plusieurs sources ont néanmoins confirmé, dans la soirée de ce même dimanche, l’arrestation du Président du Faso puis sa détention dans un camp militaire de la capitale, Ouagadougou.

Dans l’après-midi du lundi, 24 janvier 2022, une information vient en rajouter à la confusion déjà installée. Il s’agit d’une réaction de Roch-Marc Christian Kaboré par Twitter interposé. “ Notre Nation vit des moments difficiles. Nous devons en ce moment précis sauvegarder nos acquis démocratiques”, a-t-il posté dans la journée de ce lundi, sur son compte officiel. Et de poursuivre : « J’invite ceux qui ont pris les armes à les déposer dans l’intérêt Supérieur de la Nation. C’est par le dialogue et l’écoute que nous devons régler nos contradictions. RK”.

Il faut rappeler que les putschistes qui avaient annoncé une communication dans la matinée pour rendre publiques leurs motivations, tardent jusqu’ici à le faire.

Cette réaction est-elle l’œuvre de son service de communication ou est-ce la réaction d’une personne en pleine possession de sa liberté de mouvement ? La question reste posée.

Nous y reviendrons.

Olivier A.

Lire Aussi :   Violences au stade de Sokodé : Les premières sanctions de la FTF contre Semassi FC et ses supporters

Articles en relation