Vaccination des enfants de 12 ans et plus : la mayonnaise prend

343 0

©AfreePress-(Lomé, le 28 janvier 2022)-Comme annoncé, le Togo a démarré depuis le 12 janvier 2022, la vaccination des enfants âgés de 12 ans et plus.

Même si au départ, l’initiative a été vivement critiquée par des parents et certaines organisations de la société civile, il est de plus en plus remarqué une forte adhésion de la part de la population.

Selon les informations officielles publiées à la date du 26 janvier 2022, déjà 3.297 jeunes âgés entre 12 et 17 ans ont reçu une première dose.

Pour les parents, il s’agit d’une question de « responsabilité et d’engagement » vis-à-vis des enfants.

« Moi-même, je me suis fait vacciner pour me protéger et préserver ma vie contre le Coronavirus. Alors, pourquoi ne pas faire vacciner mes enfants ? Eux, ils doivent mourir ? Ou bien, ne sont-ils pas des êtres humains ? Avec ces interrogations, il s’avère indispensable que chaque parent prenne ses responsabilités. On ne doit pas sauver nos propres vies et négliger celles de nos enfants. Cela sera un crime impardonnable », a confié à AfreePress, Eric Yendoubé.

À entendre d’autres Togolais, c’est à cause du risque qui sont obligés d’adhérer à cette campagne de vaccination des jeunes. 

« Ma fille est asthmatique. Avec son état, je n’ai pas le choix. Même si on a peur du vaccin, on doit avoir peur de perdre nos enfants aussi. Depuis l’apparition de la pandémie, je n’accepte plus qu’elle sorte comme elle veut, parce qu’elle est une personne à risque. Donc, quand la vaccination a été élargie aux 12 ans et plus, j’ai rapidement saisi l’opportunité. Elle a reçu sa dose, et maintenant, je suis moins inquiétante. Mais elle continue toujours de porter son masque », a  pour sa part, déclaré Mme Sitsopé Afi mère de trois enfants.

Dans tous les cas, les spécialistes de la santé recommandent que les parents prennent leurs temps pour mieux expliquer à leurs enfants le bien-fondé de la vaccination.

« Un enfant de 12 ans n’est pas un tout petit. C’est un être qui mène déjà des réflexions pertinentes. Donc, si on lui explique mieux le pourquoi il doit être vacciné, il va adhérer avec fierté. Il faut un dialogue franc entre les parents et leurs enfants. Il faut leur dire que le vaccin sauve et c’est une vérité incontournable », recommande Dosseh Komlanvi, Assistant médical de formation.

Il faut rappeler que depuis quelques semaines, la courbe épidémiologique est en baisse au Togo. Et selon les autorités sanitaires, cette situation est due, grâce à la campagne de vaccination qui suit son cours avec plus de deux millions de personnes vaccinées.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Togo : Le SYVEMACOT alerte sur la présence de matériaux de construction de mauvaise qualité sur le marché

Articles en relation