Économie : La 8e Conférence Internationale Annuelle Fiscale aura lieu les 24 et 25 février à Lomé

241 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 février 2022)-Lomé, la capitale togolaise accueille, les 24 et 25 février 2022, la 8e Conférence Internationale Annuelle Fiscale (CIAF), le plus grand rendez-vous sous régional consacré aux thématiques de la mobilisation des ressources internes au profit de l’État.

L’information a été portée à la connaissance du public, lundi 21 février 2022 lors d’une conférence animée par les premiers responsables de l’Office togolais des recettes (OTR), la structure qui organise l’événement en collaboration avec l’Union des Ordres Fiscaux de l’Afrique de l’Ouest (UDOFAO), et l’Association des Professionnels de la Fiscalité au Togo (APF-Togo).

Placée sous le thème : « Les avancées dans la mobilisation des recettes fiscales intérieures en Afrique au 21e siècle », la 8e édition de la CIAF permettra aux acteurs de la chaîne fiscale d’aborder des questions contemporaines de politique fiscale et budgétaire, pour en ressortir les impacts sur le développement économique des pays.

« Il s’agit pour les participants de mener des réflexions approfondies sur les bonnes pratiques et les difficultés liées à la collecte et à la mobilisation des ressources internes. Ce sera aussi, une tribune consacrée aux échanges sur les approches innovantes au regard des réalités socioéconomiques de nos pays », a indiqué dans une déclaration liminaire, Guillaume Bi-Aye-Foh ALI ATTI, Président de l’APF-Togo.

D’après celui-ci, les deux jours de débats seront essentiellement consacrés à quatre questions d’actualité sujette à réflexion dans le monde fiscal à savoir : « La nécessité de renforcer la législation pour relier la gestion des dépenses publiques à la mobilisation des recettes fiscales intérieures » ; « Le changement climatique : rôle de la fiscalité dans la réponse aux défis » ; « L’accord sur l’impôt minimum mondial sur les sociétés au sein du cadre inclusif OCDE-G20, enjeux, défis et perspectives pour l’Afrique » et « La zone de libre-échange continentale africaine, bilan et défis pratiques ».

Le Togo compte tirer de cette rencontre de haut niveau, de bonnes pratiques pour améliorer davantage sa mobilisation des recettes fiscales afin de permettre aux plus hautes autorités du pays d’atteindre leur vision de développement.

Lire Aussi :   Vente et achat de véhicules : L’OTR baisse les prix de dédouanement pour 4 mois

« Il s’agira de tirer un meilleur profit et d’encourager la mise en place de cadres professionnels d’échanges sur des questions d’importance majeure pour le continent. Ces types de conférences permettront de poser les bases d’une coopération sud-sud efficace, préalable à une harmonisation des pratiques fiscales au regard de la similitude de nos économies », a laissé entendre à cette occasion, DONKO Afossoro Bertin, Directeur des opérations régionales de l’OTR et représentant du Commissaire Général de de l’OTR lors de cette conférence de presse.

Sont attendus à Lomé, plus d’une centaine de professionnels de la fiscalité nationaux et internationaux, des représentants des institutions financières, d’organisations régionales et internationales et du gouvernement.

Il faut noter que la Conférence internationale annuelle fiscale a été instituée en tant que plateforme pour la promotion d’idées, le développement des connaissances, la mise en réseau et pour discuter des questions de fiscalité et de développement économique entre les professionnels de la région.

Le Togo accueille cette rencontre pour la première fois depuis la mise en place de la plateforme.

Raphaël A.

Articles en relation