Télécommunications : L’ATC pour une baisse significative des tarifs

108 0

©AfreePress-(Lomé, le 22 février 2022)-L’Association togolaise des consommateurs (ATC), est résolument engagée dans la lutte pour la révision à la baisse des coûts des télécommunications au Togo.

C’est dans cette optique qu’elle a lancé, lundi 21 février 2022, un plaidoyer à l’endroit des plus hautes autorités du pays, des membres du gouvernement, de l’Assemblée nationale, des partenaires en développement et des acteurs du secteur, pour plus de volonté et d’engagement.

Dans la perspective des réformes engagées dans le secteur des télécommunications, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a procédé, en février 2022, à une analyse comparative des tarifs pratiqués par les opérateurs des communications électroniques au sein de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) pour des offres identiques ou similaires. Le benchmark a porté sur les offres mobiles (voix et data) et FTTH (fibre à domicile). Et les résultats de cette étude ont clairement démontré que le Togo reste le pays où les télécommunications coûtent très cher à la population.

Bien que l’autorité a, suite à son étude, interpellé les acteurs concernés à une diminution significative des tarifs enfin que le pays soit au diapason des autres nations de l’espace communautaire, son message est resté sans suites.

Rien n’a changé jusqu’alors et les consommateurs crient leur ras-le-bol.

Face à cette situation l’ATC a jugé bon d’adopter une nouvelle stratégie. Celle de mobiliser l’opinion nationale afin que l’action puisse porter ses fruits.

L’ATC lance donc, un plaidoyer à l’endroit des plus hautes autorités du pays, du gouvernement de l’Assemblée nationale, des partenaires au développement et des acteurs du secteur pour plus de volonté et d’engagement dans une dynamique devant aboutir à une baisse significative des tarifs des télécommunications au Togo.

Elle invite tous les citoyens à intercéder auprès des pouvoirs publics pour la révision à la baisse des coûts dans le secteur des télécommunications.

Anika A. (+22891024339)

Lire Aussi :   Dr Kodjo Nougbolo propose un fonds d’aide à la culture de 5 milliards FCFA

Articles en relation