Les derniers réglages avant la mise en œuvre effective du projet ‘’Initiative Régionale pour l’Eau et l’Environnement dans le Bassin du Mono’’

163 0

©AfreePress-(Lomé, le 23 février 2022)-L’Autorité du Bassin du Mono (ABM) organise depuis mardi 22 février 2022 à Lomé, un atelier consacré à la préparation du lancement du projet Initiative Régionale pour l’Eau et l’Environnement dans le Bassin du Mono (IREE-Mono).

Prévus pour durer deux jours, les travaux, d’après les organisateurs permettront aux acteurs impliqués d’acquérir une meilleure compréhension et des clarifications sur leurs rôles pour la réussite dudit projet.

L’occasion sera également offerte au consultant international recruté, de présenter le cadre et l’approche pour la préparation du projet régional et de l’aligner sur les initiatives régionales et nationales en cours et les priorités futures du Bénin et du Togo.

« Au terme des travaux de cet atelier, les participants seront bien informés sur le processus de préparation du projet et leurs rôles respectifs ; la situation de référence sera mise à jour, y compris les arrangements institutionnels actuellement en place et les besoins de cofinancement ; les composantes actuelles du projet seront révisées ainsi que l’adéquation et la pertinence des produits et résultats prenant en compte les commentaires du secrétariat du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) », informent les organisateurs.

La rencontre permettra également aux parties prenantes d’identifier les sources de données et des informations supplémentaires pour la préparation du projet ainsi que les potentielles communautés ciblées et les critères de sélection des potentiels sites pilotes du projet.

Approuvé, le 2 juin 2021 par le secrétariat du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), le projet « Initiative Régionale pour l’Eau et l’Environnement dans le bassin transfrontalier du fleuve Mono (IREE-Mono) » (ID FEM : 10779) a pour objectif de générer des bénéfices environnementaux dans le bassin et une coopération renforcée entre le Togo et le Bénin sur le bassin du fleuve Mono.

Lire Aussi :   Terrorisme au Nord du Togo : Le Président Faure Gnassingbé et ses ministres sur le terrain

Doté d’un financement de 5 millions de dollars US, soit 2,5 milliards de F CFA pour une durée d’exécution de quatre (4) ans, le projet comporte trois (3) composantes.

La composante 1 sera consacrée à l’ « Évaluation et planification du développement du bassin du fleuve Mono » ; la composante 2 au « Renforcement des capacités institutionnelles et techniques » et la composante 3 à la « Gestion des connaissances, suivi et évaluation et communication ».

« Le projet IREE dont le processus de préparation connaît, à partir d’aujourd’hui, son atelier de lancement, permettra à coup sûr, de donner un coup d’accélérateur aux efforts importants déjà engagés par le Bénin et le Togo pour l’amélioration de la connaissance de la valorisation des ressources naturelles du bassin du Mono », a indiqué le représentant du ministre de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, Affo Bôni Adjama à l’ouverture des travaux.

Occasion pour le représentant du ministre d’adresser au nom du gouvernement, ses sincères remerciements au Programme Afrique Centrale et Occidentale et Programme global, l’Observatoire du Sahara et au Partenariat Mondial de l’Eau en Afrique pour leur appui technique et financier à la préparation du présent projet et à l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui accompagnent inlassablement l’ABM depuis sa mise en place.

De son côté, le Directeur exécutif de l’Autorité du Bassin du Mono, Nicoals Dadja Gnakpaou, a salué les deux Etats membres de l’ABM et les partenaires techniques et financiers pour engagement pour la réussite du projet au bénéfice des deux pays voisins.

Raphaël A.

Articles en relation