Le PIB du Togo s’est amélioré après rebasage

151 0

©AfreePress-(Lomé, le 4 mars 2022)- Le rebasage du Produit intérieur brut (PIB) du Togo, qui représente la richesse nationale du pays, a abouti à un résultat de 37,4%. Ceci est un signe d’une amélioration à prendre en compte dans les prévisions.

En tout cas, c’est ce qu’a indiqué, jeudi 03 mars 2022, le Directeur général de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED), Koamé Kouassi à l’occasion d’un « atelier national de publication des comptes nationaux rétropolés de 2007 à 2015 sous le SCN 2008 ».

« Tout d’abord, rappelons que la rétropolation tire son importance de l’établissement d’une série de données facilitant les prévisions macro-économiques notamment le PIB qui est la richesse nationale d’un pays. Rappelons également que pour l’estimation du budget d’un Etat, il faut disposer au moins d’une série sur dix (10) ans afin d’alléger les chocs liés aux changements, d’où l’importance de l’atelier de ce jour qui vise à présenter et à mettre à la disposition des utilisateurs. Les comptes nationaux métropoles de 2007 à 2015 sous le nouveau système », a expliqué le patron de l’INSEED.

Présidée par le ministre, Conseiller auprès du président de la République, Simfeitchéou Pré, cette rencontre a réuni des haut cadres des institutions étatiques, privées et internationales qui ont profité de l’occasion pour débattre autour du sujet.

Selon les experts, cette réévaluation du PIB prend en compte de façon ‘’exacte’’ et ‘’complète’’, toutes les activités exercées dans chaque secteur du pays.

« On note ainsi que le pays, par rapport au rebasage a certains indicateurs macroéconomiques qui se sont améliorés notamment le BIP, qui est au dénominateur de beaucoup d’indicateurs macroéconomiques. C’est l’exemple par exemple du taux d’endettement qui s’est amélioré, ce qui permet au pays de s’engager sur le marché financier international. Donc, c’est une bonne chose pour la mise en œuvre des activités allant dans le sens du Togolais lambda », a indiqué M. Koamé Kouassi.

Pour rappel, le PIB du Togo en 2016 était de 3.574,4 milliards de FCFA contre 2.618,1 suivant le SCN 1993, soit une réévaluation de 36,5 %. 

En 2017, le PIB s’élève à 3.729,8 milliards, soit un taux de 4,3 % d’après l’INSEED.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Covid-19 : L'OMS dénonce la vaccination des enfants et adolescents

Articles en relation