Togo : Le ministère de la Culture immortalise le visage des enfants de rue grâce à l’art et à la technique de plâtre moulée

156 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 mars 2022)-Une cérémonie de vernissage s’est déroulée, vendredi 04 mars 2022 au sein du ministère de la Culture et du tourisme basé à Lomé.

Dénommée : « Le mur-art en action au Togo », l’œuvre affichée à la façade principale du ministère de la Culture, est réalisée par l’artiste française, Luna Olga, une spécialiste de la technique de plâtre moulée.

Il s’agit, a dit le ministre Lamadokou Pierre, d’une œuvre rare qui a un double impact. « Dans un premier temps, le projet a permis un transfert de compétences entre Mme Luna Olga et les artistes locaux sur la technique de moulage des plâtres. L’idée à ce niveau, c’est d’inciter les créateurs d’œuvres de l’esprit du pays à aller au-delà de leur limite personnelle et collective pour explorer d’autres domaines et des techniques nouvelles afin de s’affirmer sur l’échiquier mondial tout en prenant part à la diversité culturelle universelle. Secundo, le projet combine avec la vision de monsieur le ministre qui veut susciter l’art au sein des enfants de la rue afin d’une réinsertion certaine dans la société », a expliqué le directeur de la promotion des arts et de la culture, Vinyo AZIATI.

Lors du transfert de compétences qui a duré deux semaines, près d’une centaine d’enfants de la rue ont été associés, puisque le moulage des plâtres est réalisé sur les enfants. Et ce sont les images des visages de ces enfants de la rue qui sont les produits finis des œuvres, collées à la façade principale du ministère de la Culture et du tourisme.

Lire Aussi :   Un nouveau Chef d'état major général des FAT nommé par Faure Gnassingbé

« La réalisation de l’œuvre n’est pas facile. C’est de la préparation du plâtre sur le visage. Pour le faire, on place des petits tuyaux pour que le sujet puisse respirer. Donc, le sujet perd presque tous ses sens, sauf les oreilles pour écouter. Le sujet reste comme ça calmement sous les plâtres. Mais ça dégage une chaleur pendant un temps. L’enlèvement de ce masque fabriqué sur visage à base du plâtre apparaît comme une délivrance, la vie vous surprend, il y a une lumière et vous retrouvez tous vos sens. Cette œuvre, réalisée ici au ministère, concerne tout le monde. Parce que ce sont des visages des Togolais. Nous sommes tous pareilles. Même s’il y a beaucoup de déshérités dans le lot, l’on peut comprendre qu’il peut être un parmi eux », a fait comprendre Mme Luna Olga.

Il faut rappeler que le ministre de la Culture et du tourisme, Dr Kossi Lamadokou était lui-même témoin de cette cérémonie de vernissage.

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation