Journée internationale de la Femme : L’ONG IDDA marque l’évènement avec les revendeuses du marché d’Agoè Assiyéyé

253 0

©AfreePress-(Lomé, le 8 mars 2022)- La Journée internationale des droits de la femme est célébrée, mardi 8 mars 2022 à travers le monde. Pour marquer cet événement, l’ONG « Initiative pour un développement durable en Afrique (IDDA)» a initié un footing (course à pied à allure modérée) à l’endroit des femmes membres de l’Association des revendeuses et revendeurs du Marché d’Agoè Assiyéyé (ARREM 2A). 

Axée sur le thème : « La santé de la femme pour une économie puissante », cette activité sportive a également permis aux responsables de l’ONG IDDA de sensibiliser  les femmes sur la protection de l’environnement. 

« Nous avons lancé le 1er décembre 2021, le projet dénommé : gestion durable de l’environnement par les femmes du marché d’Agoè Assiyéyé. Ce projet soutenu par le District Autonome du Grand Lomé et financé par l’Agence Française de Développement (AFD), consiste à amener les femmes du marché à pratiquer le sport. Nous avons constaté que ce sont seulement nos jeunes et nos papas qui font du sport. Les femmes sont toujours au marché pour vendre et ne se soucient pas assez de leur santé. Notre projet mobilise ces femmes autour des activités sportives afin qu’elles soient en bonne santé. La particularité du projet c’est qu’au même moment que nous pratiquons le sport, nous menons des actions de protection de l’environnement. Donc nous avons profité de cette journée spéciale pour sensibiliser les femmes sur la protection de l’environnement et les amener à adopter des comportements saints », a confié la Directrice exécutive de l’ONG IDDA Mme ZEWU Akpénè.

Lire Aussi :   Victime de violences à caractère politique : Le Colonel-préfet AWATE Hodabalo indemnisé par le HCRRUN

L’ONG Initiative pour un développement durable en Afrique s’engage également à aider l’ARREM 2A à épurer les caniveaux du marché.

Les femmes du marché d’Agoè Assiyéyé ont manifesté leur joie et salué l’accompagnement de l’ONG IDDA. Elles ont profité de l’occasion pour formuler des doléances à l’endroit des autorités.

« Il faut être en bonne santé avant de travailler. C’est pour cette raison que nous avons adhéré à cette initiative qui nous permet d’éliminer le stress que nous accumulons chaque jour en restant sur place dans le marché. Nos besoins sont nombreux. La mairie nous apporte son aide. Mais si le gouvernement peut appuyer notre mairie, cela nous fera plaisir. L’un de nos besoins immédiats c’est l’accès à l’eau potable dans le marché », a indiqué Mme AGUZE Akossiwa, Présidente du marché d’Agoè Assiyéyé.

Raphaël A. (+22892060703)

Articles en relation