Coopération parlementaire : Le Comité interparlementaire de l’UEMOA siège à Lomé

89 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 mars 2022)-Lomé abrite depuis lundi 14 mars 2022, la 49ème session ordinaire du Comité Interparlementaire (CIP) de l’UEMOA.

Placé sous le thème : « fonctionnement et évolution de l’union en 2021 : le rapport soumis aux parlementaires », la session a été ouverte par le président par intérim du Comité Interparlementaire de l’UEMOA, M. Lucien Houngnibo.

Il est prévu au cours de cette réunion, l’examen en sous-comités, du rapport 2021 de la Commission de l’UEMOA sur la situation de l’Union assortie d’une note d’observations du CIP, la relecture de la procédure de suppléance du Président du Comité Interparlementaire de l’UEMOA, la restitution des observations, des questions des députés relatives au rapport 2021 de la Commission de l’UEMOA sur la situation de l’Union assortie d’une note d’observation du CIP, le contenu du budget du CIP exercice 2022 et l’examen du calendrier des activités du CIP au titre de l’année 2022.

Le président par intérim du CIP UEMOA, a témoigné à cette occasion, sa gratitude à la Présidente de l’Assemblée nationale, Madame Yawa Djigbodi Tsègan, pour toutes les facilités mises en place en vue de la tenue de cette session à lomé. Il a en outre, salué les différentes actions du Président de la République, Faure Gnassingbé, en faveur de la paix, du développement, de la démocratie et de l’intégration sous-régionale.

Il a saisi l’opportunité pour « informer que, comme le prévoient les instances de l’Union, les députés du CIP auront l’agréable occasion d’entendre l’exposé du Président de la Commission de l’UEMOA sur le fonctionnement et l’évolution de l’Union. Cet exercice qui consiste à informer les députés sur l’évolution des grands chantiers de l’Union, constitue un moment fort de la 1ère session annuelle du Comité Interparlementaire ».

Le CIP est un organe de contrôle démocratique au service des peuples de l’UEMOA. Créé par l’article 35 du Traité constitutif de l’Union, il constitue une véritable représentation des populations de l’Union, dans leur diversité culturelle, intellectuelle et professionnelle en vue de leur meilleure implication à l’édifice de la gouvernance démocratique, économique et politique.

Anika A.

Lire Aussi :   Sécurité : Quatre trafiquants de "bosse" humaine appréhendés par la gendarmerie

Articles en relation