Identification biométrique des Togolais : Plus qu’une question de temps

107 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 mars 2022)- Le gouvernement s’active pour le démarrage du projet d’identification biométrique des personnes physiques au Togo.

En Conseil des ministres, mercredi 16 mars 2022, l’Exécutif a examiné et adopté un avant-projet de loi modifiant la loi n°2020-009 du 10 septembre 2020 relative à l’identification biométrique des personnes physiques au Togo.

Cette loi de modification a pour objet, d’après les informations données par le gouvernement, de renforcer le cadre de l’utilisation du numéro d’identification unique (NIU) et de favoriser la mise en œuvre du registre social des personnes et des ménages.

« Elle réorganise également les missions de l’Agence nationale de l’identification (ANID) dans le but de lui permettre d’enregistrer les données nécessaires pour la gestion de la base de données du registre social des personnes et des ménages et de participer à la mise en œuvre des programmes venant renforcer la résilience et l’inclusion des populations », précise le communiqué ayant sanctionné le conseil des ministres.

Conformément à l’axe 1 de la feuille de route gouvernementale, ce projet contribuera à renforcer l’inclusion nationale en attribuant gratuitement un numéro d’identifiant unique (NIU) à tout résident sur le territoire national.

Il facilitera aussi l’accès aux services sociaux de base ; aux services publics et aux services délivrés par le secteur privé (Banques ; assurances, etc).

Pour le le gouvernement, il s’agit d’une nouvelle étape de la stratégie nationale de digitalisation et de modernisation de l’action publique qui vise à faire rentrer le Togo dans la sphère des pays ouest-africains où les procédures administratives sont dématérialisées.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Promotion culturelle et touristique : IRES-RDEC veut impliquer davantage les communes du Togo

Articles en relation