9e édition du FESCILOM : Le cinéma togolais à l’honneur du 11 au 14 mai prochain

280 0

©AfreePress-(Lomé, le 17 mars 2022)-La 9e édition du Festival de Cinéma de Lomé (FESCILOM) se tiendra du 11 au 14 mai 2022 à Lomé. C’est ce qu’a annoncé, mercredi 16 mars 2022, le comité d’organisation de l’événement.

Comme chaque année et ce, depuis 2017, l’édition 2022 du FESCILOM sera couplée du Forum des Jeunes Cinéastes Francophones Engagés pour l’Environnement. Une touche particulière du comité d’organisation et des partenaires en faveur de la protection de l’environnement au Togo.

« Le Festival de Cinéma de Lomé (FESCILOM) se veut un cadre de discussions pour les acteurs des métiers du Cinéma et des professionnels de l’environnement et un fertilisant pour l’éclosion du Cinéma Vert au Togo, en Afrique et dans le monde. S’inscrivant dans cette dynamique et en marge de la 9e édition de ce festival, le Forum des Jeunes Cinéastes Francophones Engagés est initié en vue de créer un cadre de découverte et d’échanges entre le public et les jeunes cinéastes, de parler de l’environnement et de développement durable », a fait savoir, le Délégué général du FESCILOM, Joël MISSEBOUKPO.

Plusieurs activités vont marquer cette édition du FESCILOM. Outre les projections de films, des conférences-débats, des partages d’expérience, des remises de diplômes honorifiques aux acteurs du 7e art, meublera cette rencontre.

« Pour le festival, l’innovation, c’est le salon de la jeune création qui est un cadre où les jeunes peuvent envoyer leurs films et se faire apprécier. Également pour cette année, nous avons pour les prix, 1000 Euros et en ce qui concerne le 5e forum, l’année dernière, on était à Aného, cette année, on sera à Kara. Il sera question de monter après les formations sur le festival, les films qui ont été tournés par les jeunes formés, surtout ceux basés sur les thématiques de l’environnement seront
projetés à Lomé, à Aného et à Kara », a ajouté M. MISSEBOUKPO.

Lire Aussi :   Santé : L’ASSAFETO fait une demande spéciale au Président Faure Gnassingbé

Pour son engagement à mettre le cinéma au service de la protection de l’environnement, le FESCILOM est appuyé par le ministère de l’Environnement et des ressources forestières.

« Face aux différents défis que pose l’environnement, le ministère de l’enseignement a besoin des acteurs engagés pour l’accompagner à apporter des solutions idoines. Nous sommes convaincus que le cinéma est l’un des canaux importants par lequel nous pouvons passer pour apporter l’information au plus loin », a indiqué pour sa part, le Directeur préfectoral de l’Environnement et des ressources forestières du Golfe, BODEME Komi Senamé.

Il faut préciser que l’événement se déroulera à l’Institut Français de Lomé et à l’espace Agora Senghor de Lomé.

Raphaël A.

Articles en relation