Promotion de l’artisanat : C’est parti pour la 2e édition du MIATO

175 0

©AfreePress-(Lomé, le 25 mars 2022)- La 2e édition du Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) a été officiellement lancée, jeudi 24 mars 2022 à Lomé. C’était à travers une rehaussée par la présence du Premier ministre, Mme Victoire Tomégah-Dogbé, des membres du gouvernement et des délégations venues de plusieurs pays.

C’est depuis le 23 mars que cette foire, exclusivement dédiée au secteur de l’artisanat, a ouvert ses portes au public sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé.

Portée par le ministère de l’Artisanat en collaboration avec l’Union des Chambres Régionales de Métiers (UCRM), la 2e édition du MIATO a pour thème : « Entreprises artisanales et compétitivité ».

Pour le ministre chargé de l’Artisanat, ce thème fait appel à la nécessité de prendre en compte les normes internationales de qualité et les procédés techniques innovants dans les productions artisanales pour la conquête des marchés.

« A travers, ce thème, le MIATO se veut un espace incitatif à la recherche de compétitivité pour les produits artisanaux, de même que pour les entreprises elles-mêmes. Et il est clair, que la formalisation de ces entreprises constitue le premier des paliers les conduisant à des gains qui renforceront leur stature. Notre environnement économique actuel exige que pour être compétitive et le demeurer, l’entreprise artisanale, sorte de carcan de l’informel ; car cet état réducteur ne lui permet pas d’accéder à l’information vitale et essentielle dont elle a besoin pour étendre ses actifs, profiter des facilités offertes par les nombreux mécanismes de promotion mis en place et avoir la visibilité nécessaire à l’extension de sa palette de clientèle », a laissé entendre le ministre Kokou Eké HODIN.

 

Lire Aussi :   Action sociale : Mpac-Togo vole au secours de l’EPP ‘’la Nouvelle marche’’

Le gouvernement togolais, par la voix de son ministre s’est réjoui de la « forte » présence à cette édition, des exposants et acheteurs professionnels venus des pays comme le Niger (pays invité d’honneur) le Gabon, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Cameroun, le Ghana, la Guinée, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal, la Syrie, la Turquie, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne.

D’après le président du comité d’organisation, Assedi Kossi, trois cent deux (302) stands sont mis à la disposition des exposants.

« 18 corporations de métier de l’artisanat sont représentées à cette édition. Pour répondre aux objectifs assignés à cette manifestation qui en première ligne est appelée à combler les attentes de nos ambassadeurs de métiers manuels, il est prévu durant les 12 jours que durera le MIATO, en dehors des expositions, des ventes des produits et la présentation de services, sur les enjeux liés à l’adoption du consommer local. Trois communications sont également prévues sur des thématiques en lien avec la promotion de l’artisanat à partir du numérique », a-t-il indiqué.

D’autres activités sont également inscrites à l’agenda de cette édition comme des concerts, des défilés de mode et des jeux concours, etc.

Plus de 100 000 visiteurs sont attendus à cette édition. L’accès au site est libre et gratuit aux visiteurs, rassure le comité d’organisation.
Mis sur pied depuis 2019, le MIATO a pour but de promouvoir le génie créateur des artisans et faire du Togo, un marché de référence en matière d’artisanat.

Raphaël A.

Articles en relation