Sécurité routière au Togo : De nouvelles mesures de prévention d’accidents en vue

296 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 mars 2022)- Réuni en Conseil des ministres, vendredi 25 mars 2022 à Gando dans la Préfecture de l’Oti-Sud (533 km au nord de Lomé), le gouvernement a adopté un projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Office national de sécurité routière (ONSR).

 

Sa mission, assurer la promotion de la sécurité routière à travers la mise en place de nouvelles mesures de prévention des accidents.

 

« L’ONSR a pour mission l’étude, la recherche et la mise en œuvre de tous les moyens destinés à accroître la sécurité des usagers de la route, notamment par des mesures de prévention d’accidents, de sensibilisation et de formation des conducteurs de véhicules et par le développement des moyens de l’assistance médicale urgente », informe le gouvernement.

 

Pour le Président de la République, Faure Gnassingbé et son équipe, ce nouveau décret vient renforcer le dispositif institutionnel existant, compétent et nécessaire pour la mise en œuvre des stratégies et programmes de lutte contre l’insécurité routière dans le pays.

 

Il faut noter que le bilan des accidents de circulation au cours des trois dernières années au Togo, reste très élevé. En 2019, le pays avait enregistré 4 953 cas d’accidents avec 535 décès et 6 903 blessés. L’année suivante, notamment en 2020, 7 130 cas d’accidents signalés avec 576 décès et 9 514 blessées. En 2021, ce sont 680 personnes qui ont péri dans 7 393 cas d’accidents. Le nombre de blessés au cours de cette période a atteint 9 376.

 

Lire Aussi :   Diplomatie : Faure Gnassingbé envoie un message de félicitations à Patrice Talon

Ces chiffres, rendus publics par le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, montrent qu’au fur et à mesure que le nombre de cas d’accidents augmente, le nombre de décès et de blessés aussi augmente.

 

Raphaël A.

Articles en relation