Éducation : Le SET appelle à de nouvelles grèves

146 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 mars 2022)-Malgré les sanctions annoncées par le gouvernement, le Syndicat des enseignants du Togo (SET) annonce de nouvelles grèves, pour les 29, 30 et 31 mars 2022.

L’information est contenue dans un nouveau préavis de grève adressé, lundi 28 mars 2022, par les premiers responsables de cette organisation syndicale, au ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Courrier dont l’Agence de presse AfreePress a obtenu copie.

« Comptant sur la mobilisation et la détermination de tous les camarades enseignants d’obtenir les meilleures conditions de vie et de travail malgré les intimidations du gouvernement, le BN vous rassure de sa détermination à accompagner les enseignants togolais dans leur quête de meilleures conditions de vie et de travail », souligne la note.

Le gouvernement soutient que cette organisation n’est pas officiellement reconnue par l’Etat conformément à la loi.

Face à ce bras de fer, le gouvernement annonce de « lourdes sanctions » contre les grévistes dans les jours à venir.

Il faut rappeler que le SET a appelé à une grève, pour réclamer notamment une prime mensuelle de logement de 50.000 FCFA au moins pour tout enseignant sans distinction.

Il exige également une allocation de mutation de 100.000 minimum pour les interrégionales et 60.000 pour les intra-régionales.

Des revendications qui interviennent au lendemain d’un « mémorandum d’entente » signé par le gouvernement et les acteurs du secteur de l’éducation. Document en six points contenant l’annonce d’une gratification exceptionnelle d’un montant de 5 milliards de FCFA à allouer aux enseignants sur une période de cinq ans.

Anika A.

Lire Aussi :   Justice : Un code de procédure civile pour régler les « petits litiges »

Articles en relation