Exclusion des enseignants : Le SET réagit et affirme sa détermination

160 0

©AfreePress-(Lomé, le 31 mars 2022)- Le ministre de la Fonction publique, du travail et du dialogue social a exclu, mercredi 30 mars 2022, du secteur de l’enseignement, cent trente-sept (137) enseignants ayant participé à la grève lancée par le Syndicat des Enseignants du Togo (SET), les 24 et 25 mars 2022.

Loin d’être affaibli et déstabilisé par cette réaction de l’employeur, le Bureau national du SET, galvanise plutôt ses membres et les encourage à poursuivre le mouvement cette grève jusqu’à satisfaction des exigences.

« Le Bureau national appelle tous les membres et sympathisants du SET à rester fermes et déterminés pour la suite de la lutte. Cette décision qui a visé principalement les membres du BN, des bureaux régionaux, des bureaux préfectoraux ainsi que quelques membres actifs du SET, ne saurait en aucune manière entamer notre détermination, encore moins, nous détourner de notre objectif » a indiqué l’organisation dans un communiqué rendu public, jeudi 31 mars 2022.

« Nonobstant nos multiples appels au dialogue, notre employeur a plutôt fait le choix d’une confrontation servile, allant de propos va-t-en-guerre en décisions arbitraires. En prenant une telle option, l’employeur est conscient des conséquences fâcheuses dont il se rend automatiquement responsable », poursuit le SET.

Le bureau national du SET, dit prendre à témoin toutes les organisations nationales et internationales des défenses des droits de l’homme, les parents d’élèves, les élèves et le peuple togolais tout entier.

« Les décisions arbitraires ne peuvent plus continuer par prospérer dans notre corporation enseignante et surtout à l’encontre de valeureux travailleurs qui ne demandent rien d’autre que l’amélioration de leur condition de vie et de travail afin de mieux servir notre pays. Nous demandons simplement aux enseignants et enseignantes du Togo d’observer sans faille ce troisième jour de grève et de se préparer pour les actions à venir », a indiqué le syndicat dans son communiqué.

Le syndicat appelle par ailleurs ses membres et leur demande d’observer, vendredi 1er avril 2022, un sit-in dans les établissements scolaires. « Et ce sera le moment de concertation pour la conduite à tenir la semaine prochaine », précise le syndicat.

Il faut noter que le SET, d’après le gouvernement, n’a pas de base légale.

Raphaël A.

Lire Aussi :   En séjour à Lomé : Le ministre des Affaires étrangères du Mali se félicite du soutien du Togo au processus de transition dans son pays

Articles en relation

JO Tokyo-2020 : Le Togo débute mal

Posté par - vendredi 23 juillet 2021 0
©AfreePress-(Lomé, le 23 juillet 2021)- Les Jeux olympiques ont officiellement démarré vendredi 23 juillet 2021 dans la capitale Nippone (Tokyo).…