Suspension de la Russie du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU : Le Togo ni pour ni contre

240 0

©AfreePress-(Lomé, le 8 avril 2022)-La Russie a été suspendue, jeudi 7 avril 2022 du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies, en raison de son opération en Ukraine. C’était à l’issue d’un vote organisé par l’Assemblée générale de l’ONU à son siège.

Sur les 193 pays membres de l’Assemblée générale, 93 ont voté pour et 24 ont contre. 58 pays se sont abstenus, parmi lesquels le Togo.

Parmi les pays ayant voté contre, figure la Chine, l’Iran, le Kazakhstan, Cuba, le Bélarus et la Syrie.

La suspension de la Russie a été impulsée par les Etats-Unis en raison d’atteintes « flagrantes et systématiques » aux droits humains et au droit international humanitaire depuis son invasion en Ukraine.

Pour Washington, la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’Homme qui siège à Genève est bien, davantage que symbolique et accroît « l’isolement » de Moscou sur la scène internationale.

Il faut noter que les soldats russes sont accusés de crimes de guerre et d’exactions contre les civils dans les zones ukrainiennes en particulier la zone de Boutcha. Ce que Moscou dément et parle de manipulations.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Eau potable au Togo : poursuite de la tournée du ministre Bolidja TIEM dans les Savanes

Articles en relation