Opération de salubrité publique : L’ANADEB et la plateforme des CDQ/CVD toujours en action

73 0

©AfreePress-(Lomé, le 18 avril 2022)-Une centaine de volontaires ont procédé, samedi 16 avril 2022, à une opération de salubrité publique dans les 13 communes du Grand-Lomé, a constaté l’Agence de presse AfreePress.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de l’opération ‘’Samedi Lomé Propre’’, opération pilotée par l’Agence nationale de développement à la base (ANADEB), en collaboration avec les communes du Grand-Lomé et la plateforme des Comités de Développement des villages (CVD), ceci grâce à un appui financier du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV).

Pour cette édition, des centaines de volontaires ont réalisé différents travaux communautaires, notamment le curage des caniveaux, le débroussaillage et le balayage des sites cibles ainsi l’enlèvement des dépotoirs sauvages.

« Samedi Lomé Propre rentre désormais dans nos habitudes. Les volontaires mobilisés travaillent avec fierté et engagement. C’est une initiative louable que nous devons pérenniser pour le bien-être de notre environnement, ça témoigne de l’amour que chacun a pour sa patrie », a confié à l’Agence de presse AfreePress, le président du Comité de développement du canton d’Aflao Sagbado, Messan Sedina.

Celui-ci et son équipe ont eux aussi, procédé au débroussaillage du site WACA, un espace qui abritera bientôt une usine de fabrication d’huile à partir de la transformation de noix de coco dans la commune Golfe-7.

« A notre arrivée sur le site, il y avait énormément d’herbes. Mais avec la volonté et la motivation apportée par nos dirigeants, nous avons tout arrangé. Le site est propre. Ça fait chaud au cœur et ça donne de la joie quand on travaille en communauté de la sorte. Je tiens à dire un sincère merci à l’ANADEB pour ce projet qui nous réunit régulièrement. Maintenant le site est propre et il peut servir », a déclaré pour sa part, Mme Adjeoda Amina, l’une des volontaires.

Spécialement pour cette édition, l’ANADEB a apporté une innovation. Il s’agit de l’acte-1 de l’opération « ville sans plastique », un concept qui allie le sport à la salubrité.

Cette nouvelle méthode de l’opération de salubrité dont la phase pilote a eu lieu dans les communes Golfe1, Golf 2 et Agoè-Nyivé, se veut un cadre de sensibilisation au civisme et aux valeurs citoyennes et une source de revenus temporaire pour les jeunes et femmes.

« Elle vise donc à maintenir le cadre de vie et l’environnement salubre en les débarrassant des sachets plastiques, à sensibiliser les populations aux valeurs civiques et à promouvoir la cohésion sociale », a expliqué le représentant de l’ANADEB.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Politique : Gerry Taama se déchaîne contre l’ANC et son président

Articles en relation