Assemblée nationale : Les fonctionnaires parlementaires de quatre pays dont le Togo, renforcent leurs capacités à Lomé

30 0

©AfreePress-(Lomé, le 19 avril 2022)-La capitale togolaise abrite depuis, mardi 19 avril 2022, et ce pour quatre jours, un séminaire de formation des fonctionnaires parlementaires venus du Togo, de la Côte d’Ivoire, du Niger et du Bénin.

La formation placée sous le thème : « L’administration et l’organisation du travail parlementaire », est organisée conjointement par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), l’Université Senghor et l’Assemblée nationale togolaise. Elle vise à renforcer les capacités des personnels administratifs parlementaires des quatre pays pour de meilleures pratiques administratives et d’organisation parlementaire.

Durant les quatre jours, les participants vont être formés sur des thématiques afin de renforcer leurs compétences ‘’indispensables’’ à une meilleure maîtrise de leurs missions en lien avec les prérogatives constitutionnelles et institutionnelles de chacune des assemblées nationales représentées.

« C’est une tradition à la Francophonie. Cette formation, nous l’avons organisée à Bamako, à Abidjan, au Cambodge, à Madagascar et aujourd’hui, nous sommes à Lomé. L’objectif est de former les fonctionnaires des parlements des langues françaises à mieux s’adapter à leur travail parlementaire. On aura des modules de formation sur la francophonie institutionnelle, notamment ce que c’est que la Francophonie, comment elle marche, ses acteurs, puis on aura des modules stimulés sur le travail parlementaire lui-même, les séances parlementaires, la coopération entre parlements de langue française, etc. Donc c’est un ensemble d’outils qui seront donnés aux participants pour qu’ils acquièrent des connaissances et compétences utiles pour leur travail », a laissé entendre Alioune DRAMÉ, Directeur du département management de l’Université Senghor d’Alexandrie.

La Présidente de l’Assemblée nationale, Madame Yawa Djigbodi TSEGAN, représentée à l’ouverture des travaux, par son Chef de cabinet, Efoué Kini, a salué le choix porté sur la capitale togolaise pour accueillir cette formation.

Lire Aussi :   Togo : Kako Nubukpo désormais Conseiller spécial du Président de la Commission de l’UEMOA

Pour elle, la formation de Lomé indique la direction à prendre pour innover et transformer substantiellement le cadre d’organisation du travail parlementaire.

« (…) Cette formation vise à conforter les expériences et à comparer les systèmes institutionnels de fonctionnement de nos assemblées respectives afin d’optimiser les capacités opérationnelles ou d’adaptation des administrations parlementaires. Le présent séminaire est donc important à plus d’un titre. D’abord, il s’inscrit dans le cadre du renforcement de la synergie d’action entre l’APF et ses sections nationales membres. Importantes, ensuite, par l’ampleur, la diversité et la pertinence des thèmes qui ont été judicieusement choisis pour répondre aux préoccupations récurrentes d’administration et d’organisation de nos assemblées parlementaires », a-t-elle indiqué.

L’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) par la voix de son conseiller région Afrique, Sékou KANTÉ, a réaffirmé son engagement à appuyer les parlements dans leur modernisation et dans leur bon fonctionnement au profit des populations.

Raphaël A.

Articles en relation