Le Directeur général de la FAO et le Président du Sénégal ont discuté d’amélioration de la nutrition, d’innovation numérique et de collaboration avec l’Union africaine

66 0

©AfreePress-(Lomé le 22 avril 2022)- Le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu, et le Président du Sénégal, Macky Sall, se sont rencontrés dimanche au palais présidentiel à Dakar pour une réunion bilatérale consacrée à la collaboration de la FAO avec le Sénégal et à l’Union africaine. Ils ont discuté des ambitions mutuelles pour tirer parti de la science, de l’innovation, de l’information, de la communication, de la technologie et des partenariats pour transformer le secteur agricole du Sénégal afin d’améliorer la nutrition et les moyens de subsistance.

Qu Dongyu est arrivé au Sénégal pour une brève visite après avoir participé à la 32e session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique en Guinée équatoriale. Il s’agit de la première visite du Directeur général en Afrique depuis sa prise de fonction. Le président Sall est l’actuel président de l’Union africaine.

Au cours de la réunion, le Directeur général de la FAO et le Président Sall ont discuté de la nécessité d’améliorer l’accès à des aliments nutritifs en Afrique, où près d’un milliard de personnes n’ont actuellement pas les moyens d’avoir une alimentation nutritive.

Une meilleure nutrition est l’un des quatre meilleurs piliers du Cadre stratégique de la FAO 2022-2031, avec une meilleure production, un meilleur environnement et une vie meilleure pour tous, sans laisser personne de côté. Dans le même temps, l’Union africaine a déclaré 2022, l’année du «renforcement de la résilience en matière de nutrition sur le continent africain : Accélérer le développement humain et social et du capital humain ».

Les deux dirigeants ont convenu que la transformation des systèmes agroalimentaires est une priorité urgente pour stimuler la nutrition en Afrique afin d’améliorer la production et accroître la résilience.

Lire Aussi :   Nouvelle hausse des prix des produits pétroliers : Le gouvernement s’explique

M. Qu a fait savoir que l’accent mis actuellement par l’Union africaine sur la nutrition, peut être un moteur important de la transformation des systèmes agroalimentaires.

Le Président Sall a remercié le Directeur général pour la bonne collaboration avec la FAO en vue de la transformation des systèmes agroalimentaires au Sénégal et de l’accélération de la mise en œuvre des engagements de l’Union africaine à Malabo.

Le Directeur général a également rencontré de hauts responsables gouvernementaux pour renforcer la collaboration entre la FAO et le Sénégal, siège du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest.

Le Directeur général a affirmé l’engagement de la FAO à continuer d’accompagner le Sénégal dans ses efforts de transformation des systèmes agroalimentaires.
Plus tôt dans la journée, le Directeur général s’est entretenu avec des agriculteurs locaux qui font partie de L’initiative 10 000 villages numériques de la FAO qui vise à placer la numérisation au cœur du développement rural.

Le Directeur général a également réaffirmé le soutien au Sénégal dans les technologies numériques et l’expansion de l’initiative des villages numériques dans le pays.

Articles en relation