Programme « LEADERS DU FUTUR, Diplômés ou Compétents ? » : La solution aux problèmes d’emploi

44 0

©AfreePress-(Lomé, le 25 avril 2022)- L’association ‘’SYNER’J’’ et ses partenaires ont procédé, vendredi 22 avril 2022 à Lomé, au lancement officiel du programme « LEADERS DU FUTUR, Diplômés ou Compétents ? ».

Il s’agit d’un programme initié à l’endroit des jeunes étudiants, diplômés, diplômés sans emploi ou professionnels, ceci, dans le souci de leur donner des compétences devant leur permettre d’être opérationnels même si la providence ou l’Etat ne leur garantissait pas d’emploi.

« Une question toute simple, nous est souvent posée, mais à laquelle nous ne trouvons pas de réponse immédiate : que sais-tu faire ? Normalement, la réponse à cette question ne devrait souffrir d’aucune hésitation et pourtant, combien sommes-nous à répondre difficilement à cette question qui, à première vue, paraît simple. Le programme LDF a été donc initié suite au constat selon lequel bon nombre de jeunes aujourd’hui, faute d’emploi, préfèrent poursuivre leurs études pour obtenir des diplômes sans pour autant chercher à conquérir des compétences qui les rendraient opérationnels sur le marché du travail », a expliqué la présidente de l’association ‘’SYNER’J’’, Mme Rita Gbodui.

L’objectif de cette initiative, selon celle-ci, est de rendre les jeunes plus compétents en plus de leur diplôme et aptes à se lancer dans des initiatives privées.

Au programme, une série de formations axées sur plusieurs modules regroupés en trois sessions notamment, « Communication », « leadership & action publique » et enfin le « partenariat stratégique et mobilisation des ressources ».

La formation est réservée aux jeunes diplômés ou non, aux personnes déjà en fonctions qui veulent se renforcer spécialement dans des domaines donnés.

Il faut préciser que le programme LDF est initié par l’association SYNER’J en collaboration avec le cabinet Excel Com et la maison des jeunes de Lomé.

Créée en 2014, SYNER’J œuvre dans les domaines de la citoyenneté, du renforcement du leadership des jeunes et de l’entrepreneuriat des jeunes.

Elle conduit deux initiatives à savoir le Club de promotion du leadership féminin à travers le QC4D (Queens Cercle for Development) composé de jeunes filles étudiantes et professionnelles qui apprennent à exercer leur leadership au niveau communautaire et la Communauté FAIS TA PART, une plateforme humaniste qui contribue par des actions diverses au maintien des filles à l’école, à la promotion du mentorat, à la promotion du leadership féminin et à l’autonomisation des femmes et filles mères.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   CEET : Des perturbations annoncées dans la fourniture de l’électricité à Lomé et ses environs

Articles en relation