Gerry Taama : « C’est nous qui mettons du sable dans le gari d’UNIR »

39 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 avril 2022)-Le parti politique ‘’Nouvel engagement togolais » (NET) célèbre ses 10 ans d’existence. Pour marquer cet événement, Gerry Taama, le patron de cette formation politique et les cadres de son parti ont animé, mardi 26 avril 2022, une conférence de presse en ligne.

Occasion pour eux de présenter le bilan, ainsi que les perspectives du NET.

« Nous sommes dans une dynamique ascendante. Aujourd’hui, le NET a trois députés à l’Assemblée nationale, ce que certains partis de l’opposition plus âgés n’ont pas pu faire. Nous avons 33 conseillers ce qui fait du NET la troisième force de l’opposition après l’ANC et l’UFC. Nous avons participé à 4 élections. Aujourd’hui, le NET est présent dans toutes les préfectures du pays. On est content de notre éclat et ça brillera pour longtemps », a déclaré M. Taama.

Pour ce qui concerne particulièrement, les actions du NET en tant qu’opposition parlementaire, le N°1 du parti estime que le rapport est ‘’impressionnant et ‘’admiratif’’.

« A l’Assemblée nationale, nous avons déjà fait une cinquantaine d’interpellations en terme de contrôle de l’action gouvernementale. Nous avons fait des propositions de projets de loi… », a-t-il indiqué.

Gerry Taama a également profité de l’occasion pour répondre à ses détracteurs qui l’accusent souvent d’être un « opposant satellite du parti au pouvoir ».

« Nous sommes un parti de l’opposition. Et comme vous le voyez régulièrement, c’est nous qui mettons du sable dans le gari d’UNIR. On continuera de le faire ainsi avec beaucoup de fierté… Avec nous, c’est la politique autrement et nous sommes dans une approche constructive », a fait savoir le député.

Créé le 26 avril 2012, le NET a été membre fondateur de plusieurs coalitions de l’opposition à savoir, la coalition arc-en-ciel et le CAP-2015. Le parti se réclame  »centriste » et compte parvenir à la prise du pouvoir par une « politique autrement ».

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   "Rentrée scolaire solidaire", une main tendue du gouvernement à des milliers d’élèves togolais

Articles en relation