Indépendance du Togo : Des mesures concrètes pour combattre la vie chère (voir les prix annoncés)

60 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 avril 2022)- À l’occasion de la célébration des 62 ans de l’accession du Togo, à la souveraineté internationale, le Chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé s’est adressé, dans la soirée du mercredi 27 avril 2022, à la nation. Un message empreint d’optimisme et d’appel à la résilience et à l’espoir à un lendemain meilleur.

Afin de soutenir le pouvoir d’achat des populations, le chef de l’État a annoncé, dans son message, une série de mesures décidées, pour lutter contre la vie chère dans le pays.

Pour compter du mois de mai 2022, et ce, pour une durée de trois (03) mois, a fait savoir le gouvernement, le “paiement des taxes et tickets de marché, est suspendu dans tous les marchés et sur toute l’étendue du territoire national”. Cette mesure, poursuite le gouvernement, ne concerne pas les loyers des boutiques et des magasins. Une subvention de l’État sera accordée aux structures de gestion des marchés afin de leur permettre de faire face aux manques à gagner.

Le gouvernement a également décidé de la suspension, et ce, à compter du mois de mai 2022 jusqu’à la fin de l’année, des remboursements de l’avance d’un mois de salaire, accordé en début d’année aux fonctionnaires des secteurs public, parapublic et aux retraités.

Le plafonnement des prix de certains produits de grande consommation, fait par ailleurs partie de la batterie de mesures prises par le gouvernement et destinée à soulager les Togolais face à la vie chère. Il est annoncé, une baisse des taux d’intérêt d’accès aux services du FNFI en particulier dans les zones vulnérables. Une baisse de 2 points sur tous les crédits du FNFI obtenus depuis le début de cette année.

Une baisse est aussi décidée sur les prix des produits de grande consommation. Concernant les produits locaux, indique le gouvernement, les prix du maïs, du petit mil, du haricot, du sorgho et du riz sont plafonnés. Les prix de l’huile végétale, du lait, de la farine de blé et des concentrés de tomate, sont plafonnés eux aussi. Ces produits sont exonérés de la TVA. Le gouvernement invite la population à signaler toute pratique anormale de commerce en appelant le numéro vert « 8585 ».

Olivier A.

Lire Aussi :   Coopération : Le Japon offre une importante quantité de riz blanc au Togo

Articles en relation