Santé : Les membres de l’ASSAFETO en conclave pour élire leurs nouveaux dirigeants

49 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 avril 2022)-L’Association des sages-femmes du Togo (ASSAFETO) tient, depuis jeudi 28 avril 2022 à Lomé, son 7e congrès statutaire et électif.

Axée sur le Thème : « Santé maternelle et néonatale : Les défis de l’heure », cette rencontre, qui va durer trois jours, sera meublée de plusieurs activités notamment des journées scientifiques, la révision des textes juridiques de l’association et pour finir, l’élection d’un nouveau bureau.

« Nos discussions vont tourner autour de tout ce que nous rencontrons comme difficultés dans notre métier et nous allons mener des réflexions pour trouver des approches de solutions afin de mieux servir notre cible qui est la mère et l’enfant », a indiqué la présidente sortante de l’ASSAFETO, Mme Héloïse Adandogou d’Almeida.

À l’ouverture du congrès, l’Association a décerné des prix honorifiques à plusieurs de ses partenaires (institutions ou personnes) qui ont lutté pour la cause des sages-femmes du Togo.

Parmi ces récipiendaires, figure, par exemple, le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), le ministère de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, le ministère de la Fonction publique, du travail et du dialogue social, des sages-femmes retraitées, l’ancien ministre de la Santé, Prof Charles Kondi Agba, etc.

« La pratique de sage-femme est un métier noble et sacré, comme le souligne la bible dans le livre de l’Exode 1, 15-20. Le Seigneur même bénit le travail des sages-femmes. Elles donnent la vie, elles annoncent la vie et elles suivent la vie après. Donc, c’est vraiment un métier noble et nous les apprécions. Elles méritent beaucoup notre considération. Nous souhaitons bon congrès et bon vent à l’ASSAFETO », a déclaré, Prof Agba.

Il faut souligner que ce congrès de l’ASSAFETO sera couplé de la célébration de la journée mondiale des sages-femmes prévue pour le 05 mai 2022.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Lutte contre le coronavirus : La CIPRES et le BIT explorent des pistes de solution

Articles en relation