Prolifération des armes chimiques : Le Togo veut assurer une sécurité maximale à ses populations

17 0

Réuni en Conseil des ministres, mercredi 4 mai 2022, le gouvernement a adopté en deuxième lecture, l’avant-projet de loi portant interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction.

 

Le texte, d’après le Conseil des ministres, réglemente l’importation, l’exportation, la mise au point, la fabrication, le stockage et l’emploi des armes chimiques et leur destruction.

 

« L’adoption de cet avant-projet de loi permettra au Togo de lutter efficacement contre la prolifération des armes chimiques, source de grave insécurité à l’égard des populations », renseigne le communiqué ayant sanctionné le Conseil des ministres.

 

Cet avant-projet de loi, poursuit le communiqué, permettra également de « donner » à l’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques au Togo (ANIAC) « les moyens nécessaires » de réaliser pleinement les missions qui lui sont assignées.

 

Raphaël A.

Lire Aussi :   Un bureau d’enquête des accidents d’avions bientôt operationnel au Togo

Articles en relation