FONI 2022 : Des bases posées pour une profonde réflexion sur les principaux enjeux auxquels fait face l’industrie bancaire et financière

43 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 mai 2022)-La 1ère édition du Forum international de l’intermédiation du numérique et de l’innovation (FONI), s’est achevée, vendredi 6 mai 2022 Lomé.

La rencontre organisée par Afrik Créances, a permis pendant deux jours, aux pouvoirs publics, régulateurs des secteurs bancaires, financiers, des assurances et des télécommunications des Etats de la zone Franc, ainsi qu’à ceux des Communautés économiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est, d’analyser et d’examiner l’impact des activités d’intermédiation bancaire/financière et la fourniture de services technologiques et de paiements dans les dynamiques d’inclusion financière et le financement du secteur privé régional.

«Nous avons touché du doigt les sujets qui interpellent aussi bien les
populations que les agents économiques, l’accès au crédit, l’accès aux services financiers, la facilité de financement des PME et PMI. Afrik Créances a essayé d’apporter des réponses. Nous allons réfléchir sur la mise en place d’un guichet régional en faveur des PMI/PME. Globalement, ce forum a été un succès », a indiqué Blaise Ahouantchede, Président d’Afrik Créances Holding.

Afrik Créances à travers ce forum, attend contribuer à la promotion de l’inclusion financière et la bancarisation dans l’UEMOA, dans la CEDEAO et en Afrique au travers d’un réseau intégré et accessible en partenariat avec les banques, qui s’appuie sur des plateformes technologiques modernes multifonctions innovantes, mutualisées, ouvertes et sécurisées.

Pour les organisateurs, ce forum a posé les bases d’une profonde réflexion sur les principaux enjeux auxquels fait face l’industrie bancaire et financière.

Présente à la cérémonie de clôture, la ministre chargée de l’Inclusion financière et de l’Organisation du secteur informel, Mme Mazamesso ASSIH a salué la tenue de cette conférence internationale dans la capitale togolaise. Elle a relevé l’engagement du gouvernement à favoriser l’accès des différents segments de la population, en particulier les jeunes, les femmes et les entreprises aux services financiers.

La ministre chargée de l’Inclusion financière a souhaité la mise en place dans la sous-région, d’un Observatoire de qualité dont la mission sera de s’assurer de la qualité des services financiers pour la satisfaction des populations.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Covid-19 et Ramadan 2021 : Une série de mesures pour éviter l’explosion des cas

Articles en relation