Diplomatie : Les USA et le Brésil réitèrent leur attachement à la cause togolaise

145 0

©AfreePress-(Lomé, 7 mai 2022)-Vendredi 6 mai 2022 à Lomé, la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tsègan s’est entretenue avec deux diplomates, notamment l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Togo, Elizabeth Fitzsimmons et son collègue du Brésil au Togo, Nei Futuro Bitencourt.

Avec Mme Elizabeth Fitzsimmons, les discussions ont porté sur de renforcement de la coopération entre Lomé et Washington surtout, dans les domaines de l’État de droit, la démocratie, la croissance inclusive, l’éducation, la culture, l’agriculture et la lutte contre la piraterie maritime.

« Nous avons discuté des possibilités de coopération entre le Togo et les États-Unis dans plusieurs domaines notamment l’agriculture, l’éducation, les technologies de l’information et de la communication et nous comptons dynamiser ce partenariat pour le bien-être de chacune de nos populations. Je suis très impressionnée par ce beau pays qu’est le Togo et nous apprécions les actions de Son Excellence Madame la Présidente de l’Assemblée nationale à la tête de cette institution », a laissé entendre Mme Elizabeth Fitzsimmons au sortir de l’audience.

C’est également la question du renforcement des liens diplomatiques, qui a été au menu des échanges entre Mme Tsegan Yawa et l’Ambassadeur du Brésil au Togo.

Au sortir de l’audience, M. Nei Futuro Bitencourt s’est réjoui d’avoir eu le privilège d’être à la maison du peuple (l’Assemblée nationale).

« Parmi les trois pouvoirs de l’Etat, le pouvoir législatif est le plus proche du peuple. En ce qui concerne le Togo, c’est une longue histoire de collaboration et de coopération qui a des moments tantôt plus intenses tantôt moins intenses, qui dépendent de nos conditions économiques et politiques. Elle est basée aussi sur la formation du peuple brésilien qui a reçu une contribution très importante des peuples de la région Afrique. Le Brésil est le deuxième plus grand pays au monde avec une population d’origine africaine après le Nigeria. Nous sommes 51 % venus d’Afrique et ces éléments attestent que nous sommes des frères et cheminons ensemble malgré les variations et les crises. Je compte pouvoir matérialiser tous ces éléments pour le bien de nos deux peuples », a confié à la presse le diplomate brésilien.

Il faut rappeler que ces deux Ambassadeurs ont été récemment affectés au Togo où ils feront au moins 4 ans avant de quitter, ceci, conformément aux principes des représentations diplomatiques.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Route Sokodé-Bassar : SOROUBAT sollicitée pour la qualité de son travail

Articles en relation