Identification biométrique : Une campagne de vulgarisation débute dans les Savanes

132 0

©AfreePress-(Lomé, le 9 mai 2022)- Les choses se précisent pour la mise en œuvre du projet l’identification biométrique des personnes physiques au Togo.

L’opération permettra au gouvernement de mettre en place une base de données centrale, sécurisée et fiable qui servira de référence pour la vérification de l’identité des bénéficiaires des services publics, privés ou sociaux.

Pour la réussite de la période de collecte de données, l’Agence nationale d’identification (ANID), structure chargée d’exécuter le projet, vient d’entamer une tournée de vulgarisation et d’information dans la région des Savanes, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Cette tournée qui va se poursuivre dans les autres régions du pays, va permettre au Directeur de l’ANID, Silété Roselin Devo et à son équipe de rencontrer les acteurs impliqués (préfets, maires, membres des administrations, société civile, ONG, autorités traditionnelles et religieuses, etc…), et échanger avec ceux-ci sur leurs rôles et activités spécifiques à mener pour faciliter le déroulement des opérations d’enrôlement.

Il faut noter que l’identification biométrique des personnes physiques au Togo (e-ID Togo) portée par le gouvernement dans sa feuille de route 2020-2022, bénéficie de l’appui financier de la Banque Mondiale à travers le programme d’Identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest (WURI) dont le but est d’améliorer l’accès des citoyens aux services sociaux de base, à la couverture maladie universelle et à la mise en place d’un registre social des personnes.

Spécifiquement, le projet permettra d’attribuer à toute personne physique de nationalité togolaise ou résidant au Togo, un numéro d’identification unique (NIU) sur la base de ses données démographiques et biométriques.

Raphaël A.

Lire Aussi :   5e conférence des présidents de parlements : Djigbodi Yawa TSEGAN fait briller le Togo à Vienne

Articles en relation