« ANTIPAL » : Une solution togolaise pour prévenir le paludisme

91 0

©AfreePress-(Lomé, le 11 mai 2022)-« ANTIPAL » : C’est le nom d’un nouveau produit qui prévient efficacement le paludisme.

Créé par le Centre de Développement des Enfants et Jeunes (CDEJ) TG 0926 ‘’Le Bon Berger’’ d’Assahoun, le nouveau produit a été présenté au grand public, mercredi 11 mai 2022 à Kévé (50 km au nord de Lomé).

C’était à l’occasion d’une cérémonie de dédicace, à laquelle ont assisté, plusieurs personnalités du monde administratif, religieux et traditionnel, ainsi que des représentants de Compassion International Togo (CITG) qui finance les CDEJ.

« ANTIPAL est fabriqué avec de l’Artémisia bio. Pour obtenir ce produit, nous avions initié un projet dénommé OASIS qui consiste à la production, la transformation et la commercialisation de l’Artémisia, qui est un remède très efficace contre le paludisme. C’est un produit qui renforce notre système immunitaire et fait du bien à notre organisme », a confié à AfreePress, Dziedzom SENYO, Coordinateur du CDEJ ‘’Le Bon Berger’’ d’Assahoun.

Il existe plusieurs types d’ANTIPAL notamment, « ANTIPAL ARTEMISIA PUR » (Petites boites de 20 infusettes de 40 g et grandes boites de 400 g), « ANTIPAL BISSAP » (Petites boites de 20 infusettes de 40 g et grandes boites de 400 g) et « ANTIPAL CITRONNELLE » (Petites boites de 20 infusettes de 40 g).

Tous ces produits sont prenables sous forme de thés. Dans leurs différentes boîtes, ils prennent une forme de petits sachets de Lipton.

« Nos produits sont certifiés par l’Institut national d’hygiène et l’ITTRA », rassure pour sa part, le gestionnaire du projet OASIS, Joe AZIADOU.

Selon les experts, l’Artémisia traite le paludisme avec un taux d’efficacité de 95%, ce qui dépasse largement, la plupart des antipaludéens importés. Le CDJE d’Assahoun compte alors mettre ce produit au profit de la population togolaise surtout les enfants.

« Le paludisme selon le rapport 2014 du Ministère de la Santé sur les principaux indicateurs de la santé au Togo, occupe le premier rang des dix (10) premières causes de morbidité et de mortalité. Il représente près de 38% des consultations dans les formations sanitaires.

73 % des cas de décès chez les enfants de moins de 5 ans sont liés au paludisme. Avec ces indices, il est urgent que nous travaillions pour apporter notre contribution dans la lutte contre ce mal. Et ce que nous proposons aujourd’hui, ANTIPAL est très efficace. C’est de l’artémisia. Les pays asiatiques, et même les occidentaux connaissent l’efficacité de cette plante qui est géniale. J’invite donc la population à s’approprier ce produit. Testé et vous allez témoigner », a ajouté Joe AZIADOU.

Il faut préciser que le nouvel anti-paludisme ‘’ANTIPAL’’ est disponible pour le moment au sein de l’Eglise évangélique presbytérienne du Togo (EEPT) paroisse d’Assahoun. Les promoteurs comptent le commercialiser, dans les prochains jours, sur toute l’étendue du territoire national, à travers les CDEJ ainsi que certaines églises du pays.

Anika A. 

Lire Aussi :   Diplomatie : Yawa Djigbodi Tsègan échange avec une délégation du Groupe d’amitié France-Togo

Articles en relation