Le modèle de démocratie que propose le CTSD-BT pour développement du Togo

67 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 mai 2022)- « Quel Togo pour ce troisième millénaire ? ». C’est la question autour de laquelle, le Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie Branche Togo (CTSD-BT) a réuni, samedi 14 mai 2022 à Aného (à 45 km à l’est de Lomé), une vingtaine d’acteurs de la vie sociopolitique du pays.

 

L’idée d’après les organisateurs, est d’amener ces acteurs membres des partis politiques (opposition et pouvoir), de la société civile, des forces de l’ordre et de sécurité, du système éducatif, de la chefferie traditionnelle et des Comité de Développement des Quartiers (CDQ), à réfléchir ensemble et à proposer des idées pouvant permettre au Togo de retrouver le « vrai chemin de développement ».

« Nous avons réuni ces acteurs pour réfléchir sur des sujets importants pour le développement de notre pays. Après ce séminaire, nous allons nous retrouver pour un second et un troisième à l’issue desquels nous allons rassembler nos idées et les envoyer au gouvernement, à l’Assemblée nationale et aux communes. Il faut que chacun prenne connaissance de ce que la base a construit comme idée de développement. Le pouvoir a besoin de la base pour pouvoir grandir et faire son travail… », a fait savoir, Laurent Latéy LAWSON-DANKOU, Secrétaire Général du CTSD.

 

Les discussions ont été axées sur le sous thème : « La démocratie et les droits humains peuvent-ils être des leviers de développement ? ». Elles ont permis aux participants de s’informer et d’apprécier le modèle de démocratie qui peut amener les Etats africains, en particulier le Togo à se développer véritablement.

Lire Aussi :   Diplomatie : Robert Dussey au sommet Afrique-Commission de l’UE à Kigali

 

Pour les organisateurs de la rencontre, les Togolais doivent se questionner sur la contribution de la démocratie acquise il y a de cela 30 ans.

« Jusqu’à ce jour, nous avons vu le développement qu’il y a dans notre pays. Les pays d’Afrique ne se sont pas développés comme on le pense. Par contre, les pays d’Europe ont fait la démocratie et ils sont développés. Mais, leur développement a commencé dans la période de dictature et la période des chefferies. Pourtant ces pays ont connu le développement jusqu’à ce qu’ils ne deviennent des pays démocratiques », a relevé M. LAWSON-DANKOU.

 

Le CTSD-BT estime que les Etats africains doivent prendre conscience de l’échec de la ‘’démocratie électorale’’ comme levier de développement et trouver d’autres solutions pour améliorer les conditions de vie de leurs populations.

« Aujourd’hui, c’est dans la démocratie électorale que nous vivons. Il y a un président de la République, un Premier ministre, etc. Ils ont le pouvoir de décider surtout quand ils ont la majorité (qui est démocratie électorale) et la majorité décide à la place de la minorité. Est-ce que c’est ça qui fait le développement ? Je dirais plutôt que dans ce système, on a la corruption parce qu’ils peuvent décider tout ce qu’ils veulent, prendre les décisions ou non. Ils peuvent arrêter ceux qui détournent l’argent du pays ou décider de ne pas les arrêter. Mais quand ça ne se fait pas, cela veut dire que le gouvernement a participé à la corruption et au détournement. Mais quand nous parlons de la démocratie de développement, il faudra quitter la démocratie électorale pour instaurer la démocratie de développement. C’est-à-dire, tout le monde doit contribuer au développement. On ne parlera pas en ce temps d’opposition et de pouvoir. Nous allons tous, malgré qu’il ait un gouvernement et une opposition, cheminer ensemble pour développer le pays. Et ici, l’opposition ne doit pas être une opposition destructive. Elle doit être plutôt constructive pour pouvoir créer la démocratie de développement avec le gouvernement », a laissé entendre le Secrétaire général du CTSD.

Lire Aussi :   Les États-Unis équipent le Centre Hospitalier des Armées de Lomé d’appareil de détection rapide du VIH et de la COVID

Les participants ont apprécié et salué l’initiative. Ils ont réaffirmé leur volonté à s’impliquer et à réfléchir ensemble pour contribuer à l’éclosion pays.

Basé en Suède, le CTSD a pour but d’œuvrer à l’amélioration des conditions de vie socioéconomique et culturelle des populations par l’installation d’un véritable Etat de droit, sur les bases civiques en vue d’un développement humain durable.

 

Raphaël A. (+22892060703)

Articles en relation