Togo : Les promoteurs des auto-écoles non agréées, une fois encore interpellés

77 0

©AfreePress-(Lomé, le 17 mai 2022)- Les promoteurs des auto-écoles non agréées ont jusqu’au 30 juin 2022 au plus tard pour régulariser leur situation et se conformer à la réglementation. Cette énième mise en garde du gouvernement, est contenue dans un communiqué rendu public, lundi 16 mai 2022 dans le quotidien national ‘’Togo-Presse’’.

Selon le rapport de l’administration en charge des transports routiers, plusieurs auto-écoles continuent d’opérer dans l’illégalité (sans agrément), ceci, malgré les multiples mises en demeure des autorités. Une pratique contraire à la réglementation en vigueur notamment l’arrêté interministériel n°044/MTPT/METFPI/MEF/CAB/SG du 11 août 2014 qui subordonne l’ouverture et l’exploitation des établissements d’enseignement de la conduite des véhicules automobiles (auto-écoles) à l’obtention d’un agrément préalable délivré par les ministres chargés des Transports routiers et de la Formation professionnelle.

« Par conséquent, les promoteurs de ces auto-écoles non agréées ont jusqu’au 30 juin 2022 au plus tard pour régulariser leur situation et se conformer à la réglementation en vigueur sous peine de sanctions avec la saisie du matériel et la fermeture pure et simple desdits établissements », souligne le nouveau communiqué du gouvernement.

Anika A.

Lire Aussi :   Diplomatie : Le Président du Ghana Nana Akufo Addo attendu à Lomé

Articles en relation