Concours Lydia Ludic Talents : Les objectifs de la 2e édition pleinement atteints

151 0

©AfreePress-(Lomé, le 18 mai 2022)- Une équipe de la société Lydia Ludic était, mardi 17 mai 2022, dans les locaux de l’Association Pour la Santé de la Mère et du Nouveau-né et de l’Enfant (ASMENE).

Il s’est agi pour la délégation, conduite par Mme Nourah ANOUKOUM, responsable commerciale de Lydia Ludic Togo, de prendre connaissance des activités que mène cette ONG avec laquelle l’artiste LARAF, lauréat du 3e prix de la deuxième édition du concours Lydia Ludic Talents, a eu à collaborer tout au long du concours.

« Nous sommes une organisation de la société civile qui œuvre pour la promotion des personnes vulnérables en général. Comme activités, nous menons un projet de prise en charge médical et psychosocial des personnes vivant avec le VIH SIDA. Nous travaillons également sur la protection sociale et la promotion professionnelle des travailleurs domestiques au Togo. Ils sont souvent victimes d’exploitation, donc nous veillons pour leur protection. Particulièrement, nous sommes sur le projet RENATA (Réhabilitation nationale des tantines des filles mères, victimes de violences et de traumatisme) sur lequel nous avons eu à collaborer avec l’artiste Laraf et également, avec Lydia Ludic. Notre ambition, c’est de réduire les grossesses précoces non désirées et promouvoir la scolarisation des jeunes filles », a indiqué Dr TSOLENYANU Komi Agbeko, Directeur exécutif de l’ONG ASMENE.

Pour la 2e édition de son concours annuel, la société Lydia Ludic a voulu faire d’une pierre deux coups. En promouvant le talent des artistes de la chanson, la société a profité pour apporter son appui aux associations caritatives.

Lire Aussi :   Prix Kalos : Compassion International Togo récompense ses meilleurs élèves de l’année

« Nous voulons remercier cette société commerciale qui a vite compris et qui s’est jetée à l’eau dans le cadre de la responsabilité sociale des entreprises. Tout en faisant des affaires, elle participe au développement et s’insère véritablement dans le plan stratégique du gouvernement et de la société civile », a ajouté M. TSOLENYANU.

L’artiste ne cache pas sa joie d’être lauréat de ce concours national. Pour lui, ce concours a été une expérience enrichissante pour la suite de sa carrière.

« Avec cette association, on a posé les bases dès le début. Ce qui nous a permis d’être lauréats de ce concours national organisé par Lydia Ludic et je ne peux pas rêver mieux parce que je ne suis qu’au début de ma carrière. La collaboration avec ASMENE m’a permis d’être le porte-parole des personnes vulnérables. La chanson voulue par Lydia Ludic vise à intensifier la sensibilisation sur les conditions des personnes vulnérables. Donc, collaborer avec une association qui œuvre déjà dans le domaine a été une aubaine de réaffirmer notre engagement pour les couches vulnérables », a laissé entendre l’artiste LARAF.

Satisfaite de la 2e édition de son concours, la société Lydia Ludic promet des grandes surprises pour les prochaines éditions.

« La 2e édition du concours Lydia Ludic Talents avait commencé par une communication. Nous avons reçu une trentaine d’inscriptions. On a demandé aux gens qui s’y connaissent en musique de faire la présélection. 15 artistes ont été retenus et ont choisi des associations avec lesquelles ils ont travaillé. Nous avons reçu les chansons et à l’issue des votes sur les réseaux sociaux, nous avons procédé à la remise des prix. Pour cette deuxième édition, nos objectifs sont atteints à 100%. Et conformément à la vision de notre PDG nous n’allons pas nous arrêter là. Nous allons poursuivre notre action envers les couches vulnérables et ceux qui auront besoin d’aide par Lydia Ludic est une entreprise citoyenne », a confié Mme Nourah ANOUKOUM.

Lire Aussi :   Diplomatie : Un émissaire du Président Faure Gnassingbé chez le Président de la transition malienne

Pour rappel, les 1er, 2e et 3e du concours Lydia Ludic Talents ont remporté respectivement trois millions de FCFA, deux millions de FCFA et un million de FCFA. Chaque lauréat a consacré une partie de sa somme aux actions de l’association choisie.

Raphaël A.

Articles en relation