Modernisation de la CCIT : L’Assemblée nationale approuve le projet du gouvernement

150 0

©AfreePress-(Lomé, le 18 mai 2022)- Les députés ont adopté, mardi 17 mai 2022, le projet de loi relatif à la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT).

C’était au cours de la 8e séance plénière de la première session ordinaire de l’année tenue en présence du ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodjo Adedze et son collègue des Droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République, Christian Trimua, ministre.

Par cette adoption, la représentation nationale autorise le gouvernement à poursuivre la réforme d’envergure lancée pour permettre à la CCI-Togo d’être plus moderne, dynamique et inclusive.

Pour le ministre chargé du Commerce, de l’industrie et de la consommation, l’ambition du gouvernement à travers cette réforme, est de faire du secteur privé, une force et un modèle de croissance économique conformément à la vision stratégique Togo 2025.

 

Ainsi, au-delà de la revue du cadre juridique et institutionnel de la CCI-Togo, en vue de la rendre conforme aux normes régionales et internationales, le nouveau texte confère souplesse et adaptabilité à la loi relative à la Chambre de commerce et d’industrie du Togo.

La loi votée à l’unanimité des députés, offre désormais l’opportunité à la Chambre consulaire de mieux défendre les intérêts du secteur privé en se dotant d’organes “forts” et représentatifs.

« Par ce vote, vous venez de marquer une étape décisive dans le processus de renouvellement du cadre légal, réglementaire et institutionnel de notre chambre consulaire. Le gouvernement dispose désormais d’un précieux outil de modernisation de la chambre de commerce et d’industrie du Togo. Je voudrais vous rassurer de la détermination du Gouvernement à mener à son terme ce processus qui aboutira, dans les plus brefs délais, à l’élection d’une nouvelle assemblée consulaire. Nous avons la conviction de pouvoir compter sur l’adhésion de tous les acteurs des secteurs commerce, industrie et service dans cette dynamique pour plus de compétitivité aux échelles nationale, régionale et internationale”, a indiqué le ministre Kodjo Adedze.

Lire Aussi :   Dernières minutes : Les élèves en prison à Dapaong enfin libres

 

Dans son discours de circonstance, la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Chantal Yawa Djigbodi Tségan, a assuré de l’engagement de son institution à donner au gouvernement les moyens nécessaires pour accélérer le développement du pays.

Créée en janvier 2007, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo est un établissement public. Véritable interface entre le monde des affaires et les pouvoirs publics, elle a une mission consultative et représentative. Elle assure également des missions de conseil, d’appui, d’information, de formation et de gestion de services industriels et commerciaux.

Raphael A.

Articles en relation