Dr Gilbert Tsolenyanu : « Les équipements et infrastructures sanitaires modernes ne sont pas une affaire de contractualisation »

52 0

©AfreePress-(Lomé, le 20 mai 2022)- Le service des urgences chirurgicales du CHU Sylvanus Olympio, n’est plus comme avant. Autrefois, dans un état de délabrement, ce service est totalement rénové et équipé grâce au Programme Impact communautaire du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

« L’appui au secteur de la santé constitue pour le PNUD un soutien aux populations, surtout les plus vulnérables, mais encore plus pour les femmes, les enfants et les personnes âgées », a souligné le représentant résident du PNUD au Togo, Aliou Dia qui promet d’autres actions.

Il a fallu 12 mois de travaux pour un coût global de 200 millions de francs CFA (61 % pour la construction et 39 % pour les équipements médico-techniques). Les responsables de cet hôpital ont promis en prendre grand soin.

« Merci au PNUD Togo et à son Représentant Résident qui ont compris qu’il ne peut y avoir des soins de qualité sans équipement et infrastructures modernes. Les équipements et infrastructures sanitaires modernes ne sont pas une affaire de Contractualisation », a indiqué pour sa part, le représentant du Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (Synphot), Dr Gilbert Tsolenyanu.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Coronavirus : L’état d’urgence encore prorogé de 6 mois

Articles en relation