Togo : Le SYVEMACOT alerte sur la présence de matériaux de construction de mauvaise qualité sur le marché

132 0

©AfreePress-(Lomé, le 23 mai 2022)-Le secteur des matériaux de construction connaît des problèmes depuis un certain temps, surtout avec la mise en vente de produits de mauvaise qualité.

 

En-tout-cas, c’est le constat dressé par le Syndicat des Vendeurs de Matériaux de Construction du Togo (SYVEMACOT) qui a organisé, le 21 mai 2022 à Lomé, une journée d’information et de sensibilisation dans ce sens.

 

« Sur le marché, il y a un problème qui se développe : C’est le non-respect des normes. Vous allez dans le secteur de l’aluminium par exemple, il existe aujourd’hui des profilés qui sont conducteurs du courant électrique, ce qui est très dangereux. Dans le secteur, il existe de nos jours des fers à béton qui ne respectent pas les normes. Parlant du secteur de l’électricité, il existe aujourd’hui, différents câbles de courant sur le marché et avec le phénomène de vie chère, les gens ont tendance à aller vers les produits de moins de qualité… Les conséquences à travers l’utilisation de ces matériaux de construction de mauvaise qualité sont assez directes et parfois, ce sont des cas de pertes en vies humaines. Avec les fils de courant de mauvaise qualité, il peut y avoir des incendies. Avec le cas des barres de fer, cela peut occasionner l’effondrement des bâtiments dans les années à venir. Les conséquences néfastes sont énormes », a indiqué le Secrétaire général de SYVEMACOT, Ayao GBANDJOU.

 

Face à la situation, le syndicat recommande, entre autres au gouvernement, de procéder à un strict contrôle afin de faire respecter les normes de production des matériaux de construction, surtout les fers à béton, les profilés, etc.

Lire Aussi :   Aného : Ils vont cambrioler le domicile d'un homme décédé et tombent sur la gendarmerie

 

Il demande également aux autorités de revoir à la baisse les taxes et impôts sur les matériaux de construction et de prendre des mesures pour faire supprimer les faux frais qui entraînent l’augmentation des prix.

 

Aux entreprises, il est recommandé de prendre les dispositions nécessaires pour dénoncer les faux frais et la corruption dans l’importation des produits et de créer un cadre permanent de concertation et de dialogue entre elles et les organisations syndicales du secteur.

 

Quant à la population, le SYVEMACOT invite chacun à éviter systématiquement l’utilisation des matériaux de construction de mauvaise qualité. « Fondamentalement, il faudrait que les gens sachent que l’importance de l’utilisation des matériaux de construction de qualité n’est pas seulement liée à la problématique de la bourse, mais c’est pour le futur d’eux même », a laissé entendre Yao GBANDJOU.

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation