Bassin de la Volta : Des capteurs numériques pour faire face aux catastrophes

32 0

©AfreePress-(Lomé le 24 mai 2022)-L’Autorité du bassin de la Volta (ABV) s’active pour mettre en place, un système d’alerte précoce contre les inondations et les sécheresses grâce à l’installation de capteurs numériques.

Le système dénommé VOLTALARM utilise des produits mondiaux d’observation et de prévision comme le Global Flood Awareness System (GloFAS) et des données de la National Oceanic and Atmospheric Administration ( NOAA) et de l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA).

Il permettra aux pays de la région du bassin de la Volta d’anticiper les catastrophes liées aux changements climatiques.

« Le système fournit des informations en temps réel. Ils rendent compte des conditions climatiques actuelles et futures. A travers les informations collectées, il sera possible d’obtenir des données scientifiques précises pour la prise de décision », a indiqué, mardi 24 mai 2022, Affo Boni Adjama, Directeur de cabinet du ministère de l’Eau et de l’hydraulique villageoise à l’ouverture d’un atelier à Lomé.

Pour rappel, le bassin de la Volta est partagé par six pays à savoir le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Mali.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Journée Mondiale des pauvres : La paroisse Saint-Augustin d’Amoutiévé fait attention à la misère des enfants de la rue

Articles en relation