Vie chère et flambée des prix : Les propositions de Gilbert F. Houngbo pour une sortie de crise

38 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 mai 2022)-Le Togo, à l’instar de plusieurs pays du continent, fait face à une crise des prix, liée à la flambée des prix des produits de premières nécessités notamment des vivres et intrants agricoles.

Selon les experts, la Covid-19 et la guerre en Ukraine sont les principales causes de cette situation qui se dégrade davantage dans les pays africains.

Des dirigeants craignent déjà des émeutes de la faim. C’est le cas du président du Fonds international de développement agricole (FIDA), Gilbert Fossoun Houngbo qui s’est confié à la rédaction du journal ‘’Jeune Afrique’’.

« Je suis inquiet des risques d’atteinte à la cohésion sociale liés à la hausse du coût de la vie, cela d’autant que l’on anticipe une diminution de la production en raison de la moindre disponibilité des engrais, intrants et semences (…) Sur le continent, on compte une cinquantaine de pays dont 30 % des importations proviennent d’Ukraine et de Russie. Chaque année, le continent importe pour 70 milliards de dollars de biens alimentaires, un montant qui atteindra les 100 milliards en 2025 si rien n’est fait », a indiqué l’ancien Premier ministre togolais.

Pour lui, la solution à cette crise serait que l’Afrique augmente sa production locale.

« Il y a plusieurs leviers à actionner. La hausse de la productivité africaine est clé, seul moyen d’augmenter le volume des récoltes tout en garantissant la compétitivité. Cela passe par l’investissement dans des équipements et dans la formation. Il faut également ajouter un minimum de valeur ajoutée donc un certain degré de transformation – dans les filières pour mieux conserver les produits et améliorer les revenus des cultivateurs. On sait aussi que l’accès aux marchés locaux, nationaux et sous-régionaux, ainsi qu’au foncier est crucial », recommande-t-il.

Lire Aussi :   Liberté d’expression : Le Togo épinglé par le Comité des Droits de l’Homme de l'ONU

Il faut rappeler que M. Houngbo est récemment élu à la tête de l’Organisation internationale du travail (BIT). Il prendra fonction à ce poste en octobre 2022.

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation