La Centrale des Carrières de Concassage du Togo portée sur les fonts baptismaux

196 0

©AfreePress-(Lomé, le 26 mai 2022)- Les producteurs de moellons et graviers concassés du Togo ont désormais un syndicat pour défendre leurs intérêts.

Il s’agit de la Centrale des Carrières de Concassage du Togo (3C-Togo).

L’organisation syndicale a été portée sur les fonts baptismaux, jeudi 26 mai 2022 au cours d’un congrès constitutif tenu à Lomé.

Les travaux placés sous le thème : « Mutualisons nos énergies pour un développement socio-économique du secteur », ont permis aux congressistes d’adopter les statuts et le règlement intérieur de la centrale, mais aussi d’élire le tout premier Bureau exécutif de l’organisation pour un mandat de trois ans.

Composé de sept (7) membres, le nouveau bureau élu aura pour mission de défendre les intérêts individuels et collectifs de tous les membres de l’organisation pour le développement socio-économique du secteur.

« Le Bureau Exécutif s’attellera à regrouper autour des valeurs socio-économiques d’intérêt commun, tous les promoteurs, opérateurs économiques, directeurs d’entreprises et acteurs assimilés de tous ordres intervenant dans la chaîne d’activités des carrières commerciales de concassage. Comme tout regroupement économique, notre organisation participera également aux côtés des pouvoirs publics au développement socioéconomique du Togo dans la vision nourrie par les plus hautes autorités de notre pays, notamment à travers les axes 2 et 3 de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui prévoit de dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie, moderniser le pays et renforcer ses structures. L’Etat est un partenaire de taille, et nous ne saurons atteindre nos objectifs, sans son soutien dans cette aventure qui commence aujourd’hui », a indiqué ISSIZAIWA Passimwzoue, Secrétaire général du syndicat.

Lire Aussi :   Politique : La diaspora togolaise en Allemagne va manifester contre Merkel

Le jeune syndicat attend œuvrer pour relever les défis auxquels font face ses membres.

« Aujourd’hui, il est clair que la question de l’harmonisation des prix de nos produits est vitale pour la survie de nos entreprises face aux coûts de production très élevés. Nous nous attellerons à trouver un mécanisme qui nous permettra à tous de tirer notre épingle du jeu. Certaines difficultés administratives auxquelles nous faisons face, notamment la lenteur dans le renouvellement ou l’obtention des permis d’exploitation, les amendes et pénalités incompréhensibles, sont des sujets importants sur lesquels il faut tabler », a précisé M. ISSIZAIWA.

Pour rappel, la Centrale des Carrières de Concassage du Togo regroupe l’ensemble des industries productrices de moellons et graviers concassés au Togo.

L’organisation a pour but de contribuer à l’épanouissement socio-économique de ses membres et au développement durable de leur environnement.

Elle s’est fixée comme objectifs de regrouper autour des valeurs socio-économiques et d’intérêt commun tous les promoteurs, opérateurs économiques, directeurs d’entreprises et acteurs assimilés intervenant dans la chaîne d’activités des carrières opérationnelles de concassage de roches pour la production de moellons et de graviers concassés au Togo, œuvrer au développement de la conscience professionnelle et à la qualité du travail, favoriser une réglementation du secteur et œuvrer au respect des règles morales, éthiques et professionnelles dans le secteur.

Voici les membres du bureau exécutif de la 3C-Togo.

ISSIZAIWA Passimwzoue, Secrétaire général

AMAH Romain, Secrétaire Administratif

MAHER Mroueh, Secrétaire Administratif Adjoint

MAMAH Mohamed, Trésorier général

GNASAH K., Trésorier général adjoint

LENGUE Paul, 1er Conseil

Lire Aussi :   Élevage : Le marché au bétail d’Anié officiellement inauguré

OURO GBELE Safianou, 2e Conseiller.

Raphaël A.

Articles en relation