Togo/Décentralisation : La commune Golfe 1 plus proche des populations pour un développement local réussi

62 0

©AfreePress-(Lomé, le 23 mars 2022)- La commune de Bè Apédomé, Golfe 1 innove. Le Maire Koamy Gomado (Photo) et ses adjoints ont rencontré le samedi 27 novembre 2021 les garants des us et coutumes et les membres du bureau des différents Comités de Développement de la zone de Bè à Lavista Park de Lomé autour d’un “Café du Maire”.

Premier du genre au Togo, le concept “Café du Maire” se veut une occasion d’échange d’idées entre les maires et les acteurs de développement de la zone de Bè, ressort territorial de Golfe 1.

Plus proches des populations à travers cette rencontre, les maires ont incité les participants à la cohésion sociale, gage de tout développement.

“Rien ne peut se faire sans la cohésion sociale et le développement doit toujours passer par le respect de l’autorité” a martelé le Maire Koamy Gomado avant d’ajouter qu’ “il est nécessaire de parler d’une seule voix, mûrir les grandes idées et mener des actions communes pour de bons résultats”. L’occasion a été pour le maire et ses adjoints de faire le tour des problèmes qui minent les différents quartiers et CDQ et les solutions à apporter pour le bien-être des populations. La question du civisme, du respect des chefs traditionnels a également été abordée.

                                                                                                 Les membres des CDQ

“Il est vraiment nécessaire de redorer l’image de nos garants des us et coutumes à travers leur respect comme le cas du Ghana” a conseillé le Maire Gomado.

Cet appel au respect des chefs traditionnels doit être un vade mecum pour les membres des différents CDQ pendant leurs sensibilisations.

Lire Aussi :   Revue 2019 des Réformes, politiques, programmes et Projets de l’UEMOA : Le Togo enregistre un taux de 71% contre 64% en 2018

Le maire N°1 du Golfe a profité de l’occasion pour rappeler les atouts de la lagune de Bè bientôt mis en valeur à travers des projets afin de faire profiter aux populations de son territoire et a passé en revue les rénovations de quelques écoles scolaires dans la zone.
Pour en finir, le Maire a rappelé la nécessité de mobilisation de 6 milliards 700 millions pour le budget alloué au Plan de Développement Communal (PDC) d’ici janvier 2021 et pour les cinq années à venir.

Le chef canton de Bè, Togbuigan Louis Mawuko Kwami Adélan Aklassou IV a pour sa part félicité les responsables de sa commune et invité les acteurs impliqués à un engagement sincère pour un sursaut de la zone de Bè. Conscient des problèmes auxquels est confrontée la mairie de Bè Apédomé, le chef canton s’est montré disponible pour tout apport dans la marche vers un développement local pour tous.

José LeDivin

Articles en relation