Match Togo-Eswatini : Les tickets d’accès disponibles sur les plateformes numériques de la Fintech SEMOA

114 0

©AfreePress-(Lomé, le 2 juin 2022)-Bonne nouvelle pour le public sportif togolais. Il est désormais possible d’obtenir en un temps record et de façon sécurisée, les tickets d’accès au stade pour les matchs de l’équipe nationale à partir des plateformes digitales développées par la fintech togolaise, SEMOA.

La digitalisation de la billetterie de la Fédération togolaise de football (FTF) facilitera désormais la gestion et l’accès aux tickets des matchs des Éperviers.

« La Fintech SEMOA digitalise la billetterie de la FTF et confirme une fois encore son ambition de se positionner comme leader de la digitalisation des moyens de paiement au Togo et dans la sous-région. Grâce à sa plateforme de billetterie YEM (https://bit.ly/can2023tg_2) et sa plateforme WhatsApp Dédé (https://bit.ly/can2023tg1), SEMOA permet aux supporters d’acheter leurs billets d’entrée au stade sans se déplacer », a indiqué la société dans un communiqué rendu public, jeudi 2 juin 2022.

À quelques heures du premier match des Éperviers contre l’Eswatini pour le compte des éliminatoires CAN 2023, SEMOA et la FTF rassurent déjà sur la disponibilité de ces billets.

Les supporters des Éperviers peuvent procéder aux achats sur les deux plateformes avec Tmoney, Carte Visa ou Master Card.

Pour les promoteurs de la SEMOA, cette innovation des services CashPay offre une autonomie aux organisateurs d’événements et prestataires de services dans la gestion des pass d’entrée à leurs événements, quelle qu’en soit leur nature : événements culturels, conférences, formations, etc.

En proposant aux organisateurs d’événements, prestataires de services et autres, la possibilité d’émettre leurs tickets en ligne, SEMOA participe aussi à réduire l’impact environnemental que constitue l’impression de billets/tickets papiers, a fait savoir Edem Adjamagbo, CEO de SEMOA.

Lire Aussi :   Accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène : Mission accomplie pour l’ONG « Compassion International Togo » dans le HAHO

« Je suis convaincu que Yem est un segment essentiel qui manquait dans la digitalisation des services de l’encaissement et qui apporte de la valeur ajoutée aux utilisateurs », a-t-il ajouté.

Pour rappel, SEMOA est une fintech togolaise à vocation panafricaine qui dessert, non seulement, les banques et institutions financières, mais aussi l’ensemble de leurs clients et prospects. Elle propose des solutions de digitalisation aux entreprises et en particulier aux Banques, Microfinances, EME, un canal de communication professionnel, innovant et sécurisé via Whatsapp.

La société développe également des solutions pour les transactions en proposant une plateforme d’encaissements digitaux via Mobile Money, Carte bancaire et comptes bancaires.

Le Cashpay de SEMOA est aussi destiné aux secteurs de la Santé, de l’hôtellerie/restauration, de commerce de détail et l’événementiel.

Raphaël A.

Articles en relation